Lakers

Kenneth Faried va s’entraîner avec les Lakers : décidément, à Los Angeles on vit toujours en 2013

Kenneth Faried

Si en plus il fait du jet ski, Kenneth pourrait bien taper dans l’œil de LeBron James.

Source image : Twitter

Petite news tombée la nuit dernière, avec Kenneth Faried qui va donc faire quelques entraînements en espérant retrouver un niveau digne d’un NBAer. Et forcément, pour un revenant, il fallait que ça tombe sur les Lakers. Il y a encore de la place dans la maison de retraite de Los Angeles, alors pourquoi pas !

Trois critères sont nécessaires pour pouvoir intégrer les Lakers cette saison : avoir plus de 30 ans, avoir un CV bien rempli et avoir été un bon joueur sur NBA2K13. Parfait, c’est validé pour Kenneth Faried, l’ancien poste 4 des Denver Nuggets remplit ces conditions et se voit donc accorder une opportunité de rejoindre les Purple and Gold en 2021-22 et selon Jovan Buha, reporter pour The Athletic, Kenneth Faried va donc participer cette semaine à des entraînements avec la franchise mythique de Los Angeles. Free agent, l’intérieur va donc avoir l’opportunité de montrer les capacités qu’il lui reste. En jeu, une place dans le roster des Lakers qui s’est un peu désengorgé, notamment avec le départ de Marc Gasol dans la raquette. Sous les cercles du Staples Center, il reste aujourd’hui Anthony Davis et les deux vieux de la veille, Dwight Howard et DeAndre Jordan. Avec treize contrats garantis, il y a encore deux places en jeu et Kenneth Faried pourrait en profiter pour venir combler un spot à l’intérieur.


Celui qui était surnommé jadis The Manimal possède de vraies qualités athlétiques et apportait en son temps son énergie sur le parquet. On se souvient notamment de ses premières années à Denver, où il sortait des dunks et des contres monumentaux. Problème, il n’a plus posé le pied en NBA depuis plus de deux ans et un dernier passage par Houston. Entre temps il est parti tenter l’expérience en Chine aux Zhejiang Lions, mais il s’est fait couper même si on ne pensait même pas qu’il était possible de se faire couper en Chine. Cet été, l’ami Kenneth est réapparu sur les radars lors de la Summer League à Las Vegas où il a joué au BlackJack avec les Blazers, pour 18 minutes en moyenne et 5,7 points et 8,3 rebonds à 39% au tir. Des statistiques anecdotiques, qui ont surtout permis de montrer que The Manimal était toujours en vie. Vivant dans le passé, les Lakers se sont donc rappelés notamment de la Coupe du Monde 2014 de Faried, qu’il remporta avec Team USA. Une compétition où il fut même élu dans le meilleur cinq, preuve de son niveau de l’époque. Cette possibilité de décrocher un spot dans une équipe NBA, qui plus est aux Lakers, est énorme pour Kenneth Faried. Même une invitation au training camp ou un contrat non garanti serait déjà un retour en grâce tant il s’était perdu…

Kenneth Faried à l’entraînement, avec Dwight Howard et DeAndre Jordan. Les Lakers, souhaitent-ils refaire les concours de dunks du début des années 2010 ? Pas sûr que ces anciens aient encore beaucoup de jump et pour The Manimal, il faudra surtout prouver durant ces quelques jours qu’il mérite une place dans le roster. Affaire à suivre.

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top