Magic

E’Twaun Moore signe au Magic et Kevin Pangos débarque à Cleveland : ce genre de bombe au réveil… qui ne réveille pas du tout

E'Twaun Moore

Passer de Chris Paul et Devin Booker à Michael Carter-Williams et Robin Lopez, ça fait mal.

Source : YouTube / NF Classic

En NBA, il y a des news qui nous font sursauter en pleine nuit et d’autres qui nous font à peine ouvrir l’œil. On ne va pas se mentir, les deux signatures du jour sont plus du second genre. Enfin bref, les Cavs accueillent Kevin Pangos pour sa première chez les ricains tandis qu’E’Twaun Moore gratte encore une saison en NBA en profitant de la détresse d’Orlando.

Après avoir passé une saison plus que kiffante du côté de Phoenix, E’Twaun Moore traverse les States pour rejoindre Orlando. Le vétéran passe ainsi des Suns de Chris Paul et Devin Booker, finalistes NBA, au Magic de Cole Anthony et Robin Lopez, futurs finalistes… pour la course au first pick 2022. Dur dur le déménagement. L’arrière revient néanmoins sur ses terres puisqu’il y avait déjà passé deux saisons entre 2012 et 2014. Le Magic avait alors des bilans de 20-62 et de 23-59 et on ne s’attend à pas beaucoup mieux cette année au pays de Mickey. Le 55ème pick de la Draft 2011 continue néanmoins sa belle et surprenante carrière en signant pour sa onzième saison dans la Grande Ligue. Itwan sort d’une saison à 4,9 points de moyenne et 31% à 3-points, bien en-deçà de son réel niveau auquel il nous avait habitué en tournant notamment à 10,7 points à 40% derrière la ligne lors de ses quatre années précédentes à NOLA. ETM tentera donc de relancer sa carrière dans une équipe qui n’a rien à perdre – ou plutôt rien à gagner – et qui comptera sur son expérience pour donner quelques conseils à la jeunesse, notamment en défense avec Jalen Suggs. Le Woj précise que le garçon de 32 ans a signé pour une seule saison en Floride.

À 28 ans, Kevin Pangos intègre pour sa part – enfin – la Grande Ligue en quittant le froid de Saint-Pétersbourg pour rejoindre la station balnéaire (non) de Cleveland après des années de domination en Europe. L’année dernière, le combo-guard d’1 mètre 88 tournait à 13,5 points, 6,7 passes – troisième de l’Euroligue – et 2 rebonds de moyenne à 45% au shoot dont 39% à 3-points et 84,5% aux lancers. Pour info, Keke a depuis un an plus shooté derrière la ligne préférée de Steph Curry (228 threes) qu’à l’intérieur (182 two-pointers). Un joli poignet donc, bien pratique aux côtés de la raquette bien fournie de l’Ohio et même de… Ben Simmons potentiellement. Le Canado-Slovène (double nationalité bien surprenante) avait notamment porté le Zalgiris Kaunas jusqu’à la troisième place de l’Euroligue en 2018 avant de rejoindre le Barça pour finalement passer un an au Zénith avec qui il vient d’être nommé dans le 5 majeur de la compétition. KP bataillera cette année avec Damyean Dotson et Dylan Windler pour être le deuxième back-up (derrière Ricky Rubio) de la paire SexLand. Selon Bobby Marks d’ESPN, le contrat serait pour deux saisons – seule la première est garantie – et à hauteur de 3,5 patates.

C’est donc Priority Sports qui est bien contente de sa nuit en plaçant deux de ses clients dans le Grande Ligue et l’agence qui représente également Kyle Lowry, Doug McDermott, T.J. McConnell et Tim Hardaway Jr. (en plus de Bradley Beal et Gordon Hayward) aura donc bien bossé cette été. Enfin bref, ces deux signatures ne sont pas les plus belles mais elles ont au moins le mérite de nous donner le sourire et ne pas nous brusquer de bon matin.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top