Cavaliers

Ben Simmons pourrait finalement se poser à Cleveland : Lauri Markkanen en monnaie d’échange, enfin un peu de logique à l’horizon

Ben Simmons

Big Ben dans l’Ohio, premier monument de l’histoire de Cleveland.

Source image : NBA League Pass

Il y a une grosse semaine, on se questionnait sur les raisons de l’arrivée de Lauri Markkanen dans l’Ohio, et tenez-vous bien, il se pourrait que l’on ait déjà un bout de réponse. La solution se terrerait-elle dans l’autre problématique qui rythme la vie de la NBA cet été : « Où Ben Simmons sera-t-il à la reprise ? ». Les deux dossiers pour un même chemin ? Peut-être bien, certaines rumeurs affirmant que le Finlandais n’a été récupéré par les Cavs qu’en tant qu’asset. On débrief.

Ben Simmons aux Cavaliers, l’idée ne cesse de prendre de l’ampleur ces derniers temps et vient tout juste de filer vers une nouvelle dimension depuis la venue de Lauri Markkanen à Cleveland. Il est en effet assez compliqué de comprendre l’intérêt et l’apport de l’ancien Bull dans l’Ohio. Certes, le contrat n’est pas infâme pour les Cavs qui offrent 67 millions sur 4 ans au grand blondinet, mais la franchise a déjà une raquette saturée. On y trouve Evan Mobley qui aura besoin de minutes pour progresser, Jarrett Allen et ses 100 millions à rentabiliser, puis Kevin Love qui doit reprendre du rythme et rentabiliser un contrat pour le moins… volumineux. Il y a même Dean Wade, Mfiondu Kabengele et Tacko Fall en back-ups, parce qu’un cinq de seven footer peut décrocher quelques sourires pendant un blowout. Alors, pourquoi Koby Altman a-t-il fait venir l’ailier-fort finlandais, bien que Cleveland n’en ait pas réellement besoin ? Pour le transférer aux Sixers et récupérer Ben en échange ? Élémentaire mon cher Simmons. Le grand Australien serait en effet intéressé par l’ancienne franchise de LeBron, notamment grâce à sa connexion avec Darius Garland, lui aussi membre de l’agence Klutch Sports.

La partie Land de la paire Sexland devrait donc être exclue de tout transfert avec Philly, histoire de s’assurer que Ben soit content à son arrivée. Néanmoins, la partie Sex (on se gardera de toute vanne perverse) du duo pourrait bien être inclue dans ce potentiel deal. En effet, Mister Collin Sexton est depuis un moment dans les rumeurs de transfert car le meneur n’a toujours pas signé d’extension avec sa franchise. Beaucoup parlent donc d’un package composé de Lauri Markkanen et du Young Bull, associés potentiellement à quelques pièces comme Jarrett Allen, Ricky Rubio, Cedi Osman et un bon paquet de picks. Un transfert à 3, 4 équipes qui pourrait même inclure Kevin Amour est évoqué. De quoi redonner le smile à la Cavs Nation, chercheuse de logique dans bon nombre des moves de son front office. En tout cas, Laulau à Philly – ou même ailleurs – ce n’est pas pour tout de suite. En effet, la franchise de l’Ohio ne peut pas transférer Lauri Legend (oui c’est son surnom, et oui c’est honteux) avant le 27 octobre, pile deux mois après son arrivée à Cleveland. Il n’empêche qu’un accord peut être monté et accepté entre Daryl Morey et Koby Altman d’ici-là, pour finalement être mis en place et signé le jour de la date butoir. Prudence cependant pour la franchise de Dan Gilbert car le contrat de Benny contient une clause stipulant qu’il obtiendra une augmentation de 15% de son salaire si le garçon est transféré. Le boomer passerait donc de 146 à 168 patates sur les 4 prochaines années. Aïe, ca pique pour un mec qui a peur de mettre un dunk. En tout cas, selon un exécutif anonyme de l’Est, le ROY 2018 n’attend que son départ, afin de redorer un blason d’All-Star, beaucoup trop sali.

Ce tweet de visionnaire, ou peut-être pas. Une chose est sûre, Cleveland a mis du temps à monter dans le classement des potentielles destinations pour LeBron 2.0 (lol), mais la ville préférée de Joakim Noah est désormais tout en haut. Un peu comme à son habitude, Daryl Morey demanderait en effet bien trop aux autres franchises en échange de son meneur. Les Kings, Pacers, Wolves, Warriors et Blazers se seraient ainsi déjà retirés de toutes discussions pour cette raison, et si même Neil Olshey n’est pas assez bête pour tomber dans le panneau, c’est que c’est vraiment trop. Les Cavs quant à eux, ont besoin d’un franchise player avec de l’expérience pour franchir un cap et pour ce faire, Big Ben semble bien plus approprié que Lauri Markkanen. Le grand nordiste ne devrait en effet pas chambouler l’équipe de J.B. Bickerstaff alors que le meilleur pote de Jojo Embiid (non) pourrait en être capable, compte tenu de son skillset unique. Et puis, au passage, bien heureux celui qui récupèrera Collin Sexton, si l’affaire se boucle.

Lauri Markkanen aux Cavs, ce n’est peut-être que pour une intersaison et c’est surement mieux comme ça. L’ancien Taureau n’a pas vraiment sa place dans l’effectif et serait sans doute bien plus rentable pour Cleveland s’il permettait de ramener Ben Simmons dans l’Ohio. En plus de ça, le fit avec Jojo Embiid et les Sixers semble plutôt bon, affaire à suivre, donc.

Source texte : Bleacher Report, Yahoo Sports, NBCsports, Cleveland.com, Right Down Euclid

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top