Los Angeles Clippers

La nouvelle salle des Clippers va bientôt sortir de terre : pour la pose de la première brique, on demande le retour de Pandemic P

Un petit aperçu de la future salle des Clippers.

Source image : YouTube

La construction de la nouvelle salle des Clippers va enfin être lancée. Une cérémonie va avoir lieu ce 17 septembre pour la pose de la première pierre. Début d’une nouvelle ère à Los Angeles, enfin l’indépendance pour les Clippers ? Visiblement ils en avaient assez de cacher les bannières des Lakers à chaque match.

Dans les tuyaux depuis de nombreuses années, le projet de déménagement des Clippers dans une nouvelle salle à Inglewood au sud de Los Angeles avance enfin. La franchise a communiqué sur le projet et annonce une cérémonie d’inauguration et de lancement de la construction de la salle. Après les discussions, les obstacles à la construction et autres recours contre le projet, les travaux vont enfin démarrer. L’Arena d’Inglewood va donc bien voir le jour à côté du SoFi Stadium, stade des Los Angeles Rams et Chargers en NFL. D’après Farbod Esnaashari de Sports Illustrated, ce vendredi 17 septembre aura lieu la pose de la première pierre en présence de plusieurs officiels et représentants des Clippers. Seront présents le maire d’Inglewood James Butts, le propriétaire des Clippers Steve Ballmer, la présidente des opérations business Gillian Zucker et le coach Tyronn Lue. Les stars Kawhi Leonard et Paul George sont aussi annoncés. Espérons que Paulo – auteur d’une pure saison 2020-21 avec notamment des Playoffs XXL – revêtisse sa cape de Pandemic P, il pourrait filer un bon coup de main aux ouvriers pour lancer le chantier. Avec les nombreuses briques qu’il pourrait poser, les travaux prendraient une belle avance.

En parlant de timing (quelle transition), la livraison de la salle de 18 000 places est prévue pour le début de la saison 2024-25, quand le contrat d’occupation du Staples Center doit prendre fin. Il faudra donc encore patienter avant de voir les Clippers obtenir leur indépendance. Le partage du Staples Center avec les grands amis des Lakers va encore durer quelques années, car oui, c’est bien ça qui pose problème actuellement. Toujours dans l’ombre des Purple and Gold et ce peu importent les résultats, les Clippers en avaient assez d’être colocataires des Lakers. Depuis son arrivée à la tête de la franchise en 2014, Steve Ballmer l’a toujours dit, il voulait s’émanciper. Marre des moqueries et des matchs en ouverture des Lakers, l’autre franchise de L.A. montre ses ambitions. En 2019, le propriétaire affirmait vouloir « la meilleure salle tout sport confondu« , eh bien le projet avance. Il n’y aura bientôt plus besoin de changer le parquet du Staples deux fois par jour, ni de couvrir les bannières des Lakers à chaque match. Chacun aura bientôt sa salle à Los Angeles. En espérant que Kawhi et PG13 soient toujours là pour les débuts dans l’arène d’Inglewood. Tiens tiens, tous les deux ont une player option en 2024-25…

Une nouvelle ère doit donc commencer dans la Cité des Anges. Le lancement officiel des travaux de la nouvelle salle permet de donner une visibilité à long terme. D’ici quelques années, la colocation avec les Lakers prendra fin et les ambitions des Clippers seront décuplées. Mais attention, on parle des Clippers, on n’est pas à l’abri d’un problème entre-temps…

Source texte : Sports Illustrated – nba.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top