Timberwolves

Anthony Edwards a gagné en taille et se prend déjà pour Michael Jordan : comment on dit « ne pas s’enflammer » en loup ?

Anthony Edwards 8 janvier 2021

Pour les dunks et le faciès à la limite, par contre pour le reste doucement hein…

Source image : YouTube

Le coach des Minnesota Timberwolves, Chris Finch, a reconnu qu’Anthony Edwards avait grandi depuis sa sélection à la Draft NBA 2020. Résault, Ant-Man compte maintenant se prendre pour Michael Jordan. Du Anthony Edwards dans le texte. Certes, il sort d’une belle saison rookie, mais il ne faut s’enflammer non plus hein. Du calme Anto.

Chez les Wolves, après une nouvelle saison compliquée malgré une fin encourageante, le numéro 1 de la Draft 2020 Anthony Edwards représente l’une des seules vraies satisfactions de la dernière campagne. Après sa sélection par Minnesota en novembre dernier, sa première saison dans la Grande Ligue fut de qualité : 19,3 points, 4,7 rebonds, 2,9 passes en jouant tous les matchs de saison régulière, dont une majorité en tant que titulaire. Très solide ! Des flashs ont également prouvé le très grand potentiel de l’arrière, notamment sur le plan athlétique avec quelques dunks OMG (RIP Yuta Watanabe). Toutefois, pas de Rookie of the Year pour Ant-Man, qui s’est fait griller la priorité par LaMelo Ball. Cependant, encore tout jeune, le gamin de 20 piges va continuer de grandir. Littéralement. Son coach chez les Wolves, Chris Finch, a reconnu dans le Star Tribune qu’Anto était passé de 6’4 (1m93) à 6’6 (1m98) depuis sa draft. Un gain de taille qui risque de donner des ailes au jeunot.

« Il m’a dit, ‘ne me laisse pas grandir à 6’6 ou sinon je vais devenir Michael Jordan’. »

– Chris Finch sur Anthony Edwards

Bon, comment dire… On connaît le personnage, Ant-Man n’hésite pas à être cash dans ses interviews, et faut bien dire qu’il est assez drôle parfois. Bref, il n’a pas froid aux yeux le petit. Toutefois, l’enflammade est un peu grande cette fois. C’est quoi la prochaine, LaMelo Ball qui dit qu’il est plus fort que Magic ? Rudy Gobert qui dit à Vavane qu’il peut devenir un bon shooter à 3-points ? De’Aaron Fox qui assure que les Kings peuvent aller chercher le titre ? Certes, Anthony Edwards est déjà un très bon scoreur qui devrait encore progresser dans ce domaine. Sa prise de taille pourra aussi l’aider à aller chercher davantage de rebonds ou à être décalé à l’aile sur certains lineups. Cependant, pour se comparer à MJ, il ne faut pas pousser quand même. Poste similaire ok, taille similaire ok, une teuté un peu similaire ok, des dunks de folie ok, mais ça s’arrête là. Pour le reste, il y a pour l’instant un gouffre, et surtout beaucoup de travail pour Anthony Edwards. Et puis rappelons qu’Anto joue aux Wolves. Culotté, pour un joueur d’une franchise qui pue un peu la lose, de se comparer au plus grand joueur de basket de l’histoire (oui on sait y’a débat, mais pas avec Anthony Edwards). D’ailleurs, en parlant de culotte, Edwards pourrait peut-être commencer par acheter le boxer du GOAT avant de se prendre pour lui.

Nouvelle sortie bien ambitieuse d’Anthony Edwards, c’est aussi ce qu’on aime chez le garçon. Après, pour quelqu’un qui joue chez les Minnesota Timberwolves, attention au retour de bâton. Il faudrait commencer par gagner des matchs et après seulement on pourra commencer à jouer au jeu des comparaisons. Même si le GOAT lui-même reconnaît sans problème le potentiel du jeunot…

Source texte : Star Tribune 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top