Summer League

Summer League de Las Vegas – Episode 2 : Killian Tillie en pleine forme, il y a visiblement des familles qui passent un bel été

Laurent Tillie 10 août 2021

Killian Tillie très en forme, Jalen Suggs déjà au boulot et un gros duo new-yorkais, en attendant le choc du soir entre Cade Cunningham et Jalen Green.

Source image : France TV

A peine le temps de se retourner après une fin de tournoi olympique haute en couleurs que la Summer League de Las Vegas pointe le bout de son nez. Traditionnel théâtre des premiers exploits des futurs (déjà ?) cracks de la Ligue. Des lottery picks et des gamins amenés à peser dès cette saison dans leurs franchises respectives évidemment, mais aussi quelques Français (neuf au total) et des garçons sortis de l’épicerie du coin de la rue qui donnent tout pour se faire un nom, parce que sur un malentendu ça peut passer. Allez, petit récap de ce que vous avez loupé – ou pas – cette nuit, on y va tranquillement mais on y va quand même.

Le récap de l’Episode 1, juste ici

Les résultats de la nuit :

  • Knicks – Pacers : 94-86
  • Pelicans – Bulls : 94-77
  • Mavericks – Sixers : 73-95
  • Nets – Grizzlies : 84-91
  • Hornets – Kings : 70-80
  • Spurs – Wolves : 89-91
  • Magic – Warriors : 91-89
  • Clippers – Bucks : 78-81
  • Suns – Jazz

Knicks – Pacers : deuxième match dans cette Summer League pour les Knicks et confirmation de ce qu’on savait déjà : Obi Toppin est giga chaud et/ou prêt à en découdre pour son année sophomore (22 points à 8/20 et 9 rebonds) et Immanuel Quickley est déjà beaucoup trop loin pour jouer l’été et en profite pour travailler son shoot de loin (32 points et 8 passes à 4/12 du parking). Mention également à la belle découverte Jericho Sims (8 points et 9 rebonds à 4/4) qui n’a toujours pas raté un tir à Vegas et victoire (on s’en fout) des Knicks face à des Pacers qui rentraient pour leur part dans la compétition. Pour Indiana ? Mention à la révélation des derniers Playoffs Oshae Brissett qui confirme son talent mais aussi et surtout aux rookies Duane Washington Jr. (23 pions à 5/5 du parking en sortie de banc) et au pick 13 de la Draft Chris Duarte, auteur d’un joli 14/2/3/2/2, l’ancien Duck qui a goûté au cross de Quickley mais qui nous surtout offert un contre incroyable qui a déjà fait le tour des résosocio.

Pelicans – Bulls : premier match estival pour deux équipes qui aiment faire du business ensemble depuis quelques semaines. Hier soir ? La belle surprise nous est venue côté Pelicans de Trey Murphey III, à l’aise dans ses bottes avec 26 points et 9 rebonds à 9/15 au tir dont 6/9 de loin, alors que les habitués du game Naji Marshall, Kira Lewis Jr. et Anzejs Pasecniks ont également assuré. Un peu trop de soucis pour des Bulls dépassés malgré la bonne rentrée du sophomore Patrick Williams (15 points et 12 rebonds mais 6/20 au tir) et de l’intérieur serbe Marko Simonovic.

Mavericks – Sixers : une victoire facile pour les Sixers, acquise notamment grâce aux deux anciens de la bande Tyrese Maxey (21/5/4/3 à 8/13) et Isaiah Joe, un peu trop habitués à la NBA pour se faire dresser par des joueurs du dimanche. On a surtout pu apprécier côté Philly les débuts du crack Jaden Springer et l’arrière de 18 ans n’a pas déçu. 11 points et une belle palette offensive pour l’ancien de Tennessee et déjà un goût de steal pour le pick 28 de la Draft, alors que pour les Mavs on a surtout pu apprécier les minutes du sophomore Tyrell Terry, on espère juste que ce n’est pas lui le fameux renfort prévu à la mène pour Luka Doncic.

Nets – Grizzlies : cocorico, voici le match qu’il fallait suivre si vous êtes originaire de la Sarthe ou du Lot-et-Garonne, calmez-vous on a choisi au hasard. Trois Français présents côté Memphis, on passe rapidement sur les dossiers Olivier Sarr (7 minutes) et Yves Pons (DNP), et c’est surtout Killian Tillie qui a poursuit le bel été familial en plantant 20 points à 6/10 de loin, confirmant ses skills et probablement l’envie des Grizzlies de l’intégrer la saison prochaine à la rotation. Une rotation dont feront évidemment partie les deux sophomores Desmond Bane et Xavier Tillman, ridicules de facilité hier, mais aussi le lottery pick Ziaire Williams, auteur de 7 points à 3/7 pour sa première apparition chez les adultes. Côté Nets ? Rien de bien fou si ce n’est les apparitions de têtes connues comme Reggie Perry, Alize Johnson ou Quinndary Weatherspoon, alors qu’on attend surtout à Brooklyn le retour du héros local pour le début de la vraie saison, on veut bien entendu parler de Timothe Luwawu-Cabarrot.

Hornets – Kings : deuxième match pour les Hornets, un James Bouknight toujours aussi fluide, un LiAngelo Ball qui envoie des parpaings et qui fait marrer son frère en tribunes, pas de poster de l’été cette fois-ci pour Kai Jones et un… D.J. Carton pas loin de devenir notre chouchou pour la saison la vie. Mais désolés chers Frelons, cette on attendait davantage de découvrir les Kings, parce que les Kings restent les Kings et que le roster de Summer League est plein de promesses. Résultat des courses pour cette première ? La raquette Neemias Queta / Chimezie Metu qui s’est montrée, un Jahmi’us Ramsey à l’aise dans un rôle de leader offensif et un Davion Mitchell efficace à la distribution avec neuf caviars. Eh, vivement la suite hein.

Spurs – Wolves : entrée en lice dans cette Summer League de deux franchises qui devraient faire causer (non) cette saison. Une défaite texane qui en appelle des dizaines d’autres, un duo Primo / Vassell qui arrose quand même pas mal, un Tre Jones un peu plus sérieux et c’est à peu près tout, gé-nial, alors que pour les Wolves les deux « anciens » Jaylen Nowell et Nathan Knight ont assuré et que Jaden McDaniels semble prêt à exploser très vite et on a quand même bien hâte.

Magic – Warriors : celui-là on l’attendait un peu, avec un choc entre deux des rosters les plus excitants de cette Summer League. Pour le Magic Jalen Suggs a fait très forte impression avec 24 points à 9/22, 9 rebonds, 2 steals et 3 contres alors que Franz Wagner et Cole Anthony se sont livrés un magnifique duel de lancers de croûtons, remporté par le rookie allemand avec un joli 0/6 du parking du Westfalenstadion. Des débuts encourageants en tout cas pour le pick 5 de la dernière Draft alors qu’en face les deux prospects maison Jonathan Kuminga et Moses Moody ont pu gambader sérieusement (16 points, 6 rebonds et 3 steals pour Jo, 15 points, 4 rebonds et 2 passes pour Mo) et que le roi du summer Kyle Guy a apporté en sortie de banc et que le rejeton Payton candidate toujours à une place dans les quinze à la rentrée. Justinian Jessup ? Rien de nouveau, mis à part qu’il a toujours un nom de boisson énergisante.

Clippers – Bucks : fin de soirée compliquée mais on commence à avoir l’habitude, et un homme a permis de nous tenir éveillé (non) sur cette fin de programme : Jordan Nwora. Sur la lancée de son dernier match à Tokyo, l’international nigérian a cartonné il y a quelques heures la défense des Clippers avec 30 points à 12/28, 8 rebonds et 6 passes, alors que le rookie Mamukelashvili s’est lui aussi montré avec un joli double-double. Côté Clippers rien de bien fou si ce n’est les premiers pas de Brandon Boston Jr. et le gros match du sophomore Jayden Scrubb, alors qu’on attend surtout à Los Angeles le retour du héros local pour le début de la vraie saison, on veut bien entendu parler de Nicolas Batum.

Suns – Jazz : dernier match de la soirée, et notre état n’a alors d’égal que le flow de Jalen Smith. Un Jalen encore auteur d’un gros match avec 12 points, 15 rebonds et 3 steals, alors que pour le Jazz on a surtout été choqué par la violence des écrans du pivot Udoka Azubuike, parce que pour être très honnête on s’est GIGA endormi vers 5h.

Le programme de ce soir :

  • 0h : Hawks – Pacers
  • 1h : Celtics – Nuggets
  • 2h : Bulls – Spurs
  • 3h : Pistons – Rockets
  • 4h : Kings – Wizards
  • 5h : Clippers – Blazers

Allez, petite sieste et on se retrouve ce soir avec, notamment, un alléchant duel entre Cade Cunningham et Jalen Green, histoire de poser les premières bases d’une baston qui pourrait bien durer quelques années. Hum, miam-miam.

2 Commentaires

2 Comments

  1. Djohn-Konkakk

    10 août 2021 à 12 h 01 min at 12 h 01 min

    D.J. Carton ? Ça c’est un blase ! Et dire qu’en plus il est né à Pineville…
    S’il signe un contrat en NBA cette saison je change de pseudo.

  2. Djohn-Konkakk

    10 août 2021 à 12 h 01 min at 12 h 01 min

    D.J. Carton ? Ça c’est un blase ! Et dire qu’en plus il est né à Pineville…
    S’il signe un contrat en NBA cette saison je change de pseudo.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top