Jeux Olympiques

Kevin Durant élu MVP des Jeux Olympiques de Tokyo : un peu triste pour JaVale McGee mais ça reste plutôt mérité

Kevin Durant 3 Team USA 7 août 2021

20,7 points, 5,3 rebonds, 3,7 passes, une médaille d’or et un sentiment incroyable de supériorité sur la planète basket. Le meilleur, tout simplement.

Source image : FIBA - TrashTalk

Alerte, on est là pour vous annoncer la nouvelle la moins surprenante de la journée. Kevin Durant, nouvelle personnalité la plus détestée des Français lambdas depuis samedi matin 6h30, a été élu meilleur joueur du tournoi olympique. Who else ?

Bon, pas besoin d’y passer 107 ans, on savait tous que Mister Kevin Durant allait repartir avec le titre honorifique de MVP du tournoi après le succès de Team USA face aux Bleus hier. Un succès reposant largement sur les exploits de la pieuvre de Brooklyn, auteur de 29 points lors de la grande finale. Une perf’ XXL précédée par… d’autres perfs XXL, puisque Durant a tout simplement tout écrasé sur son passage à partir des matchs à élimination directe. Après un premier tour de chauffe, Durant a maltraité l’Espagne en quarts de finale (29 points), avant de faire mal à l’Australie en demi (23 points). Donc non, clairement, il n’y a aucune honte à prendre tarif de la part de l’une des machines offensives les plus inarrêtables de l’histoire du basket. Au final, Durant, c’est 20,7 points de moyenne sur l’ensemble de la compétition, avec 5,3 rebonds et 3,7 passes décisives de moyenne en prime. Une production de MVP pour un joueur qui a répondu présent dans les moments les plus importants, et encore plus quand Team USA était dans le dur. Alors il n’y a que trois lettres pour décrire le bonhomme aujourd’hui : MVP.

Avec ce titre de MVP, une nouvelle médaille d’or autour du cou et bien évidemment une place dans le meilleur cinq du tournoi, Kevin Durant a rajouté trois très belles lignes à son palmarès déjà très bien fourni. Il possède désormais trois titres de champion olympique au compteur après ceux remportés en 2012 et 2016, à Londres et Rio, sans oublier un titre de champion du monde en 2010, tournoi où il avait également terminé avec le trophée de MVP dans les mains. Déjà. Tout ça pour dire que Kevin Durant a absolument tout gagné avec l’équipe nationale US, autant sur le plan collectif qu’individuel. Est-ce qu’on peut parler du meilleur joueur de l’histoire de Team USA ? On en connaît d’autres qui possèdent quelques arguments solides mais il est clair que KD coche absolument toutes les cases.

Pas de surprise, et c’est totalement mérité. Après un début de tournoi discret, Kevin Durant a joué un basket de rêve lors des matchs à élimination directe. Ni l’Espagne, ni l’Australie, ni la France n’a réussi à le stopper, et c’est pourquoi Team USA se retrouve à nouveau au sommet du basket mondial.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top