Wizards

Free Agency 2021 : Spencer Dinwiddie arrive aux Wizards dans un deal à cinq équipes, 62 millions sur 3 ans pour le nouveau pote de Bradley Beal

Spencer Dinwiddie

C’est pas trop tôt !

Source image : YouTube

Dès le début de la Free Agency, l’arrivée de Spencer Dinwiddie aux Wizards semblait actée. Mais encore fallait-il concrétiser les termes du deal et visiblement, ce n’était pas une mince affaire. Mais ça y est, après de nombreuses négociations, c’est chose faite !

Cinq équipes. Il a fallu cinq équipes pour permettre le sign-and-trade de Dinwiddie, qui quitte donc les Nets pour rejoindre Washington. Mouillez-vous la nuque, on vous explique tout. Première info à avoir en tête, Spencer vient de signer un contrat de trois ans et 62 millions de dollars selon Shams Charania de The Athletic. Plutôt pas mal comme deal pour un joueur qui reste sur une saison quasi blanche suite à une rupture partielle d’un ligament du genou. Bien évidemment, la franchise de Brooklyn est impliquée dans le sign-and-trade et récupère en échange de Dinwiddie un choix de deuxième tour de Draft 2024 et un swap de second tour 2025, ainsi qu’une trade exception à plus de 11 millions de dollars. C’est Adrian Wojnarowski d’ESPN qui l’annonce. Ça va, vous suivez jusqu’ici ? Pour l’instant c’est assez simple, mais attention ça se complique. Troisième franchise impliquée dans la transaction : les Spurs. Les Wizards envoient effectivement Chandler Hutchison et un choix de deuxième tour 2022 à San Antonio dans le cadre du deal. Et à tout ça, vous ajoutez les Pacers et les Lakers, deux franchises avec qui les Wizards ont fait quelques affaires récemment. On ne sait pas si vous êtes au courant, mais Washington a transféré Russell Westbrook et deux choix de second tour de draft (2024, 2028) contre Kentavious Caldwell-Pope, Kyle Kuzma, Montrezl Harrell et un choix de premier tour il y a quelques jours. Ce choix de premier tour, c’était le pick numéro 22 de la Draft NBA 2021, un pick qui a lui-même été échangé aux Pacers contre Aaron Holiday et le choix numéro 31 de la Draft 2021, devenu Isaiah Todd. Doooonc, pour récapituler, ça donne ça avec toutes les petites précisions en prime :

  • Les Wizards récupèrent : Spencer Dinwiddie, Kentavious Caldwell-Pope, Kyle Kuzma, Montrezl Harrell, Aaron Holiday, Isaiah Todd (31e choix de la Draft NBA 2021)
  • Les Lakers récupèrent : Russell Westbrook, choix de second tour de Draft 2024 (le moins favorable entre Washington et Memphis), choix de second tour de Draft 2028
  • Les Nets récupèrent : choix de second tour en 2024 (le meilleur pick entre les Grizzlies et les Wizards), swap de second tour en 2025 (avec les Warriors ou les Wizards), une trade exception à 11,5 millions de dollars
  • Les Pacers récupèrent : Isaiah Jackson (22e choix de la Draft NBA 2021)
  • Les Spurs récupèrent : Chandler Hutchison, choix de second tour en 2022 (le meilleur pick entre Chicago, les Lakers et Detroit)

Voilà voilà. C’est bon, vous êtes toujours là ? Très bien, parce qu’il y a encore deux-trois trucs à dire, surtout sur les Wizards, qui se retrouvent évidemment au cœur de ce deal XXL. Suite au transfert de Russell Westbrook vers les Lakers, Washington avait réussi à se créer de la flexibilité – notamment sur le plan financier – mais était désespérément en besoin d’un guard pour accompagner Bradley Beal sur le backcourt. Et quand on parle d’un guard, on attendait un arrière de qualité car on rappelle que Bealou veut tout de même évoluer dans une équipe compétitive, lui qui peut potentiellement devenir agent libre en 2022. Spencer Dinwiddie est donc l’heureux élu, lui qui va tenter de retrouver son meilleur niveau après sa blessure au genou de décembre dernier. S’il y parvient, les Wizards récupéreront un mec capable de tourner en 20 points et 7 passes décisives, comme c’était le cas lors de la saison 2019-20 chez les Nets, quand Kevin Durant était absent et Kyrie Irving souvent blessé. Bref, un joueur sérieux qui peut aider Washington sur le court et moyen terme dans un rôle de lieutenant de Beal. La dynamique entre Dinwiddie et Bealou sera intéressante à suivre sur le backcourt, et d’une manière générale les Wizards sont plutôt intrigants avec leur nouvel effectif, désormais composé des anciens Lakers KCP, Kuzma et Harrell, du sniper letton Davis Bertans, ainsi que de jeunots pas mauvais comme Rui Hachimura, Deni Avdija, les pivots Daniel Gafford / Thomas Bryant ou encore le rookie Corey Kispert. Le nouveau coach Wes Unseld Jr. va donc avoir du boulot pour tenter de construire un équilibre avec toutes ces pièces, et il ne faut pas exclure d’autres mouvements de la part de Washington durant l’intersaison, même si les Wizards ne feront pas de folie histoire d’éviter la luxury tax.

Après deux jours d’attente, Spencer Dinwiddie prend enfin la direction de Washington. Ce sera désormais à lui de prouver qu’il mérite tout ce ratatam entourant son transfert dans la capitale américaine, ainsi que son nouveau salaire de 20 millions de dollars. 

Source texte : ESPN / The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top