Hornets

Free Agency 2021 : Ish Smith signe aux Hornets pour un an et 4,5 millions, ça fait donc… 12 franchises en carrière pour le bonhomme

Ish Smith

La tête que tu fais quand tu tapes un record pourri…

Source image : YouTube

Si vous êtes fan d’une équipe NBA, vous avez de bonnes chances d’avoir vu Ish Smith porter la tunique de votre franchise fétiche. Le petit meneur a déjà enfilé onze maillots différents dans la Grande Ligue, et on va bientôt pouvoir ajouter les Hornets à la liste.

Parce que oui, l’ami Ish Smith a décidé de s’engager avec Charlotte si l’on en croit les infos de Shams Charania de The Athletic. L’agent libre a trouvé un accord avec les Frelons pour un contrat d’un an et 4,5 millions de dollars. Pour info, Smith pourrait rester une deuxième saison en 2022-23 si la franchise le décide, elle qui possède une team option. Bon, on n’en est pas là, et de toute façon la principale information de cette nouvelle, c’est que Smith vient tout simplement d’égaler un record NBA. Ehh ouais, on voit pas ça tous les jours. Alors certes, ce n’est pas le record le plus prestigieux, au contraire même, mais ça reste un record alors on en parle. Un chiffre à retenir : 12. 12, comme le nombre d’équipes sur le CV d’Ish Smith désormais, lui qui évolue en NBA depuis 2010. Voici la liste. Spoiler, c’est très long : Rockets, Grizzlies, Warriors, Magic, Bucks, Suns, Thunder, Sixers, Pelicans, Pistons, Wizards et donc Hornets. 12 franchises en 11 saisons, autrement dit le mec déménage une fois par an en moyenne. Le journeyman par excellence. Au cours de sa carrière, son record de « longévité » au sein d’une équipe, c’est trois saisons. Youhou ! Ish Smith s’est effectivement attardé aux Pistons, de 2016 à 2019, avant de signer aux Wizards où il a évolué au cours des deux dernières saisons.

Pour la petite histoire, sachez qu’il rejoint dans l’élite Jim Jackson, Joe Smith, Tony Massenburg et Chucky Brown, qui ont également connu 12 franchises dans leur carrière NBA. Mais quelque chose nous dit qu’Ish Smith ne va pas s’arrêter là, et qu’il réussira un jour à établir le record all-time en solo, comme un grand. Après tout, il n’a que 33 ans et reste un joueur capable d’apporter une petite contribution à la mène. La saison passée aux Wizards, il a tourné à 6,7 points, 3,4 rebonds et 3,9 passes en 21 minutes en sortie de banc, dans l’ombre de Russell Westbrook. Ce n’est pas comme s’il ne servait à rien non plus hein. Il devrait avoir un rôle similaire chez les Hornets de LaMelo Ball, avant de déménager sans doute une nouvelle fois en 2022 ou 2023.

Chacun marque l’histoire à sa façon. Et Ish Smith, il est la définition du joueur indispensable à personne mais assez bon pour remplir un rôle de meneur remplaçant en NBA. Et des mecs comme ça, il en faut aussi. 

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top