Thunder

La Chesapeake Arena devient le Paycom Center : sympa l’idée, mais Draft Center c’était pas plus cohérent ?

Paycom Center Thunder 27 juillet 2021

On vous présente le petit nouveau : le Paycom Center.

Source image : Twitter / @okcthunder

La Chesapeake Energy Arena, c’est fini. La firme américaine a fait faillite et le Thunder se cherchait donc un nouveau sponsor. L’heureux élu est Paycom, une entreprise de paiement en ligne installée à Oklahoma City. Avec le changement de nom, c’est un chapitre de 10 ans qui vient de se refermer. 

On le savait, l’enceinte d’Oklahoma City allait changer de nom à la fin de l’année : on attendait juste de savoir qui allait prendre le relais de Chesapeake Energy. C’est désormais officiel, Paycom remporte la mise. D’après The Oklahoman, l’entreprise de paiement en ligne et la franchise ont signé un contrat de quinze ans, autant dire qu’il va falloir s’habituer au nouveau petit nom de la salle du Thunder. Si de nombreux fans vont regretter l’ancienne appellation, le choix du successeur a du sens, Paycom crée des emplois à Oklahoma City, où se trouve son siège social. Clay Bennett, propriétaire de la franchise, appuyait particulièrement le côté jeune et moderne de la société. Une entreprise locale et qui donne son nom au foyer d’OKC, la story est logique. Mais pour autant, difficile d’oublier la ‘Peake, qui a connu les plus belles années de la franchise depuis son déménagement dans l’Oklahoma. Allez, chers amis du Thunder, c’est le moment pour un peu de nostalgie.

Parce que la Chesapeake Energy Arena, c’est le chaudron dans lequel Westbrook, Durant et Harden ont grandi, emmenant les leurs jusqu’aux Finales NBA en 2012. C’est la loyauté de Nick Collison, honorée par son maillot accroché au plafond, c’est là où la relation entre le Thunder et ses fans s’est en grande partie construite. La Chesapeake Energy Arena, quel meilleur nom vu l’énergie que laissaient chaque soir les joueurs d’OKC sur le terrain ?  Et surtout, on oublie bien trop souvent que c’est là où Kyle Singler a joué pendant plusieurs saisons et ça, on ne l’oubliera JA-MAIS. Bon, un peu de sérieux… De 2011 à 2021, cette salle aura tout connu, du nombre imbattable de records battus par Westbrook aux défaites en Playoffs, en passant par le tanking cette saison. Ok, le nom était légendaire, mais le public va rester le même, la franchise ne déménage pas. Alors finalement, n’était-ce pas le meilleur moment pour changer d’identité alors que la franchise du Sooner State est en pleine reconstruction ? Probablement. Après tout, les fans d’OKC n’oublieront jamais la Chesapeake, et même les fans NBA en général, car on ne fait pas table rase du passé, au contraire, on en garde de beaux souvenirs et on tourne juste la page pour continuer à écrire l’histoire, mais cette fois-ci sous le nom de Paycom Center. 

Quand on parle reconstruction, Clay Bennett et le Thunder ne font pas les choses à moitié. Des 684 picks de Draft de Sam Presti au nom de la salle, la franchise d’Oklahoma City est en plein renouveau. En tout cas, on a hâte de voir les nouveaux jeunes faire leurs premiers pas dans la Ligue au sein du nouveau Paycom Center, et ne vous inquiétez pas, les fans d’OKC, on n’oubliera pas la ‘Peake de sitôt. 

Source texte : The Oklahoman

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top