News NBA

Élie Okobo débarque à l’ASVEL : le Frenchie dit au revoir aux States, mais surtout il pourra bientôt dire qu’il a joué avec des champions NBA

Elie Okobo 4 février 2020

Welcome back Élie.

Source image : YouTube

Ding ding, on a des nouvelles d’Élie Okobo. Le Frenchie âgé de 23 piges a effectivement décidé de rentrer en France trois ans après avoir fait ses valises pour les États-Unis. Et c’est du côté de l’ASVEL, chez Tony Parker en personne, qu’Élie va poursuivre sa carrière. 

La nouvelle a été annoncée par le club de Tony P. ce matin sur Twitter et sur son site internet. Après le jeune phénomène Victor Wembanyama, c’est donc Elie Okobo qui débarque à l’ASVEL pour la saison 2021-22. L’occasion pour le meneur tricolore de retrouver de vraies responsabilités au sein de la meilleure équipe de l’Hexagone, qui disputera l’EuroLeague la saison prochaine. Okobo connaît plutôt bien le championnat de France puisque le Bordelais de formation a porté les couleurs de l’ÉBPLO (Élan Béarnais Pau-Lacq-Orthez) entre 2015 et 2018 (avec une sélection au All-Star Game LNB en 2018), avant de partir vivre son rêve américain. Pour rappel, Okobo a été sélectionné par les Phoenix Suns au tout début du deuxième tour de la Draft 2018, avec le 31e choix. C’est la fameuse Draft de Luka Doncic et Trae Young, où un certain Deandre Ayton a été sélectionné en première position par Phoenix, et où un dénommé Mikal Bridges est sorti au niveau du dixième spot. Forcément, ça doit lui faire quelque chose à Élie de voir Ayton, Bridges, et bien évidemment aussi Devin Booker être sur la plus grande des scènes aujourd’hui, à deux petites victoires d’un titre de champion NBA.

Élie Okobo a disputé 108 matchs au total avec les Suns entre 2018 et 2020 (et neuf en G League avec les Northern Arizona Suns), dont 19 comme titulaire, pour des stats de 4,8 points, 1,7 rebond et 2,2 passes. Y’a eu beaucoup de défaites au compteur mais Okobo a pu assister au début de la transformation des Cactus la saison dernière, avant d’être coupé en novembre 2020. Il a ensuite tenté de rebondir aux Nets, avec qui il a joué 14 matchs en G League du côté de la bulle d’Orlando, mais ça n’a débouché sur rien d’autre. Du coup, Élie a estimé que c’était le moment de rentrer en France et on se dit que c’est plutôt une bonne option pour la suite de sa carrière.

« C’est un joueur que l’on suit depuis de nombreuses années, dont le jeu nous a toujours séduits. Le voir quitter les États-Unis et choisir notre club pour faire son retour en France est un nouveau signe fort, celui que notre projet a du sens et parle aux joueurs français qui ont envie d’être impliqués ! »

– Tony Parker, président de l’ASVEL, via ldlcasvel.com

On va pouvoir redécouvrir Élie Okobo sur les parquets français, ce qui représente une bonne chose pour le championnat tricolore. On connaît le talent du bonhomme, il devrait apporter un vrai soutien à l’ASVEL et par la même occasion relancer sa carrière quelques mois après une opération à la cheville.

Source texte : @LDLCASVEL, ldlcasvel.com

 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top