Jeux Olympiques

Kevin Love avec Team USA ? Non non vous ne rêvez pas, et Gregg Popovich veut même en faire une arme anti-Gobert

Kevin Love 15 avril 2021

Il a des dossiers sur Pop, c’est pas possible autrement.

Source Image : YouTube

Kevin Love fait partie du roster du Team USA pour les JO de Tokyo, une phrase que l’on ne pensait pas dire cette année. Mais bon, que voulez vous, Gregg Popovich aime nous surprendre et il a frappé fort. M’enfin, il faudra rappeler à Kevin Amour les bases du basket-ball, pas sûr qu’il s’en souvienne.

25 matchs joués et une sélection pour les JO, c’est donc une saison très chelou qu’est en train de vivre Kevin Love. Gêné par les blessures et souhaitant quitter les Cavs mais en vain depuis trop longtemps, l’intérieur américain a vécu une année plutôt galère mais pas de problème pour Gregg Popovich, qui a tenu à voir Kevin sous les couleurs de l’oncle Sam à Tokyo. Une question d’expérience ? Peut-être, mais selon Gregg Popovich, Love serait surtout l’arme parfaite pour user… Rudy Gobert, comme il l’a déclaré en conférence de presse lors du rassemblement du Team USA à Las Vegas :

 » On pense que Kevin est le joueur parfait pour jouer contre Rudy Gobert et l’écarter de la raquette, et c’est très important pour nous car dans le basket FIBA, il n’y a pas de 3 secondes dans la raquette en défense. On va lui faire se bouger le cul à l’entraînement pour qu’il reprenne le rythme »

Un intérieur adroit au shoot, pour écarter Gobzilla de la raquette en défense, pas si bête tout ça, et en même temps il faut bien dire que le Pop a quelques notions de panier-ballon. Reste à savoir dorénavant si  le vétéran de 32 ans reviendra en forme, lui qui a foulé les parquets NBA moins de 30 fois cette saison, très heureux (non) de faire partie des Cleveland Cavaliers avec son meilleur pote Collin Sexton (lol). En tout cas, si les Français se demandaient encore si les Ricains avaient oublié leur défaite face aux Bleus, coach Pop nous a fait comprendre que ce n’est clairement pas le cas. Bonne ambiance pour le 25 juillet, jour du match d’ouverture des JO entre la France et les USA. Mais revenons-en à notre amoureux du shoot à mi-distance, et le moins que l’on puisse dire c’est que Pop n’a pas l’air de douter sur le retour en condition de Kevin, et le concerné lui-même semble prêt à relever le défi et faire mentir ses détracteurs …

 » Etre autour de ces gars (Team USA), je pense que ça m’aide à élever mon niveau de jeu et ma mentalité.  Je sais que je sors d’une saison où je n’ai pas beaucoup joué et où je n’évoluais pas à mon meilleur niveau. Mais bon, je suis là depuis treize ans, j’ai tout entendu, donc ça ne m’inquiète pas. Tout ce que je peux faire c’est me bouger le cul, tout donner sur le terrain et voir ce que je peux apporter à cette équipe. »

Invité surprise de la sélection, Kevin Love sera donc à la quête d’une troisième médaille olympique aux côtés de Kevin Durant, Damian Lillard et Cie. Évidemment, Gregg Popovich a plein de compliments en stock concernant le natif de Santa Monica, mais ne vous attendez pas à le voir jouer 30 minutes non plus, la blague est déjà assez drôle comme ça. Et puis qui sait, cette campagne olympique pourrait bien permettre à l’ancien coéquipier de LeBron (qui lui manque sûrement) de relancer sa carrière et trouver un trade dans la foulée ? Malynx , le lynx.

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top