Jeux Olympiques

Kevin Love, Chris Paul et Khris Middleton devraient rejoindre Team USA cet été : allez, plus que Mason Plumlee et on est bon ?

Kevin Love Team USA 22 juin 2021

Peut-être le seul nom qu’on ne s’attendait pas à voir dans cette liste.

Source image : Youtube

Kevin Durant avant-hier, James Harden et Bam Adebayo hier, on attendait les derniers arrivants pour l’armada américaine. Aux alentours de 18h, le réseau à l’oiseau bleu s’est agité et trois noms sont sortis du chapeau pour aller rouler sur le basket mondial. Leurs noms ? Chris Paul, Khris Middleton et Kevin Love. 

Damian Lillard, Bradley Beal, James Harden, Devin Booker, Jayson Tatum, Draymond Green, Kevin Durant et Bam Adebayo. On ne parle pas des derniers All-Stars en date mais bien des huit premiers noms qui composent le roster de Team USA pour les Jeux Olympiques de Tokyo. Rien qu’en voyant ça, vous avez toutes les raisons de flipper. Clairement, il n’y a rien à voir avec l’équipe qui avait paumé en 2019 et encore… il manquait quatre noms pour atteindre le compte. Sur ces quatre noms, nous en avons trois de plus grâce à Adrian Wojnarowski d’ESPN et Shams Charania de The Athletic.

Boum, encore du beau monde pour venir s’éclater au Japon, et on ne parle pas de faire des origamis. CP3 reste sur une saison exceptionnel et il est toujours en course pour mener les Suns vers un titre, ce qui serait une première dans l’histoire de la franchise. À 36 ans, ce serait là sa troisième campagne olympique et il pourrait rejoindre un certain Carmelo Anthony au rang des médailles d’or avec son pays. (Melo a aussi une médaille de bronze à côté) Néanmoins, on s’interroge un peu par rapport à cette promesse du Point God puisque le début de la compétition a lieu seulement quelques jours après la fin des finales (voire un jour après un potentiel Game 7). Le signe que les Suns veulent tout boucler rapidement ou qu’ils n’iront tout simplement pas au bout ? Dur à dire. Le constat est à peu près le même pour Khris Middleton qui a toutes les chances de jouer une finale NBA s’il se débarrasse des Hawks avec ses copains de Milwaukee. Reviendra-t-il sur sa parole si la série venait à s’éterniser ou prendra-t-il le premier avion pour Tokyo ? Lever le Larry O’Brien un jour et aller taper le basket FIBA le lendemain, on va vu pire comme été. Enfin, on s’attarde un peu plus sur le dernier larron de la bande car c’est peut-être le nom qui surprendra le plus. Kevin Love est donc de retour sous les couleurs de l’oncle Sam et il pourrait lui aussi aller gratter une troisième médaille olympique… Entre les blessures, son seum de ne pas pouvoir quitter les Cavs, ses brises de bec avec certains de ses coéquipiers (Sexton pour ne pas le nommer), on avait du mal à croire qu’il puisse récupérer un spot avec Team USA mais ce n’est peut-être pas un mal en fin de compte. Il s’offre là une chance de booster son palmarès, de récupérer un peu de rythme aussi (il n’a joué que 25 matchs cette saison) et nul doute qu’avec des joueurs comme KD, Harden ou Lillard qui attireront tous les défenseurs, il devrait pouvoir grappiller des shoots wide open. Il aurait tort de se priver.

Huit et trois qui font onze et sans avoir fait math sup’, vous aurez donc deviné qu’il manque encore un phénomène à cette bande organisée avant de rejoindre l’Empire du Soleil Levant. Qui pour le dernier rôle ? Un petit pivot backup derrière Bam Adebayo ? Et pourquoi pas ce cher Mason Plumlee qui était déjà du voyage il y a deux ans ? Vu l’engouement à rejoindre les rangs, ils nous sortiraient Hakeem Olajuwon qu’on ne serait même pas surpris. 

Source texte : ESPN / The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top