Star de demain

Keon Johnson a explosé le record de détente du Draft Combine : manque encore le flow de Boris Diaw, mais disons que c’est plutôt pas mal

Keon Johnson Combine

Tiens, voici un candidat au poster de l’année en 2022.

Source : Instagram

Le prospect Keon Johnson s’est fait remarquer hier en battant le record de détente du Draft Combine. Projeté entre la septième et la treizième place de la prochaine Draft dans les différentes mocks, l’arrière de Tennessee a immédiatement augmenté la hype autour de lui et, dans un style de jeu à la Toto Oladipo ou Dono Mitchell, le jeune Keon confirme qu’il a de la dynamite dans les mollets.

Keon Johnson a donc explosé le record de détente du Draft Combine, détenu depuis vingt ans par… Kenny Gregory et sa patate gauche entrevue au Mans au début des années 2000. L’ancienne marque à 115.57 centimètres a été explosée par le prospect et se porte maintenant à 121,92 centimètres. Pour donner une idée de l’ampleur de cette performance, Keon Johnson mesure 1m96 et place donc sa tête… DOUZE centimètres au-dessus du cercle. Bien évidemment, cela ne garantit pas une grande carrière en NBA au guard. Kenny Gregory n’avait par exemple pas été drafté et n’a jamais eu la chance de montrer ses talents dans la Grande Ligue, la différence entre les deux joueurs étant que le néo-recordman est attendu dans les lottery-picks et qu’il n’avait, déjà, pas spécialement besoin de cette marque pour faire parler de lui.

Lors de l’année écoulée avec les Volunters, Keon Johnson a lâché une ligne statistique moyenne plutôt bien remplie. Avec ses 11,3 points, 3,5 rebonds et 2,5 passes à 44% au tir, il a su se faire remarquer en vue de la Draft et ses qualités athlétiques lui offrent déjà des prédispositions naturelles en attaque mais également la possibilité de devenir un défenseur fiable. Doté d’une belle envergure, Keon pourrait devenir un two-way player de qualité dans un effectif NBA et figure déjà dans les joueurs dit « NBA ready ».

Seule ombre au tableau : son shoot encore peu fiable. Avec ses 27% à 3-points et ses 70% aux lancers, le prospect devra travailler pour ne pas contraindre son arsenal offensif. Son physique n’est pas encore totalement abouti non plus mais du haut de ses 22 ans, Keon semble déjà être une mini-garantie au sein de sa cuvée. Depuis lundi dernier, le destin des jeunes inscrits à la draft se dessine d’ailleurs un peu plus. Avec les résultats de la lottery, les joueurs peuvent aisni se faire une meilleure idée des équipes susceptibles d’être intéressées par leur profil, au vu de leur effectif déjà en place.

Le Draft Combine a donc été l’occasion parfaite pour Keon Johnson pour se montrer et son record augmente automatiquement la hype des fans quant à sa sélection alors que les scouts, bien au courant déjà du potentiel athlétique du joueur, ne devraient pas forcément se baser beaucoup plus sur cette performance. A lui désormais de continuer à exceller dans le domaine pour nous montrer ce potentiel prometteur et devenir autre chose qu’un Gerald Green 3.0.

Source : SportIllustrated, Yahoo!Sport,  CafeCremeSport, 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top