Nets

« Kevin Durant met des chaussures trop grandes » : ceci n’est pas un troll mais la story qui a coûté un Game 7 aux Nets

Kevin Durant chaussures problème

Celle-ci est en 51 ou 52 du coup ?

Source image : Youtube

Kevin Durant met des chaussures trop grandes depuis 2018 et si vous avez vu le Game 7 entre les Bucks et les Nets, vous comprendrez pourquoi cette information est passé d’inutile à cruciale. Chris Herring, à l’époque chez FiveThirtyEight.com, avait ainsi rapporté en 2018 pourquoi KD portait de plus grandes pompes : le plus gros What If de ces Playoffs 2021 se résume donc à une histoire… de podologie.

Cette information a priori très confidentielle a aujourd’hui une résonance bien plus importante et pourrait peut être faire l’objet d’un débat un lundi dans les années à venir. Il n’est ici pas question de draft, ni de transfert, mais bien de… podologie et de cordonnerie. Chris Herring avait écrit en 2018 pourquoi KD portait de plus grandes chaussures que sa pointure naturelle. Asseyez-vous. Durantula chausse du 17 américain, soit un bon 51 en Europe, mais pour quelques soucis dus à la forme de ses pieds et à son poids, il était nécessaire de porter du 18 US, soit un bon 52 européen.  La motivation d’une telle décision était simple : Durant perdait bien trop souvent ses chaussures lorsqu’il foulait un parquet et la solution la plus naturelle était de lui faire porter de plus grandes baskets. Vraisemblablement, Durant portait déjà des orthèses et deux paires de chaussettes pour que ses pieds puissent être plus normaux étant jeunes. Mais les efforts n’ont porté leurs fruits et l’ancien ailier des Warriors admet bien volontiers que ses panards ne sont pas vraiment normaux.

« Mes pieds sont vraiment bizarres. J’ai les pieds très plats, des callosités et oignons qui se forment aussi dessus. Sans compter la corne. » – Kevin Durant pour Chris Herring sur FiveThirtyEight.com en 2018.

Dans l’encadrement des Warriors, d’autres théories émergent, Eric Housen, spécialiste de l’équipement à Golden State en 2018 évoque une potentielle cause de cette perte de godasse courante chez KD. Selon lui, le fait que Durant s’oppose à tout type de défenseurs, d’attaquants aussi, et qu’il soit très complet en s’opposant à des postes 1 jusqu’au pivots adverses en défense a pu être l’une des raisons pour lesquelles les pieds de KD se faisaient la malle en plein match : « Il change constamment de direction à cause de ses différents rôles sur le terrain« . Pour se faire à ce problème, Housen a encouragé KD à ne pas changer trop souvent de chaussures afin que celle-ci se forment un minimum à son pied. Bien loin de faire la fashionista, Durant porte ses chaussures même si le maillot du jour n’est pas accordé avec. On est bien loin de D-Wade qui était prêt à enfiler trois paires pour un seul match. Durant porte alors les mêmes chaussures aux entrainements et aux matchs, et ne change de modèle que trois à quatre fois par saison, sûrement pour des obligations marketing. Nick Collison, ancien coéquipier de Kevin Durant au Thunder, explique pour sa part qu’il passait son temps à dire à son teammate de serrer ses chaussures, lequel refusait pour des explications plutôt curieuses : Durant voulait « se sentir léger dans ses baskets« . A tel point qu’une compilation créee par ESPN en 2017 montre toutes les actions de Durant sans chaussure, en… 9 minutes.

« Les choses trop serrées sur mon corps me font penser qu’elles me restreignent. Je veux me sentir léger, je suis déjà quelqu’un de maigre et je n’ai pas envie que quelque chose vienne m’alourdir. Cette sensation aérodynamique est importante pour moi, je pense qu’il ne devrait pas être autrement pour mes pieds (…) Je porte des chaussures plus grandes mais l’avantage, c’est que je peux les faire glisser plus facilement, ça me contraint moins et je peux rejouer plus vite ». – Kevin Durant, pour Chris Herring.

Ce fact est encore plus surprenant lorsque l’on se rend compte que même avec de plus grandes pompes, le problème n’était pas résolu. La seule justification de cette décision était alors que KD avait plus de facilités pour… renfiler plus facilement ses chaussures. Chez les Nets, on doit se mordre les doigts que des chaussures 100% sur mesures n’aient pas été créées pour le MVP 2014, et peut-être même que l’idée sera explorée par le lab de Nike pour la rentrée prochaine. Toujours est-il que Giannis et ses copains sont en Finale de Conférence, en partie grâce à ce petit couac dans l’équipement du numéro 7 de Brooklyn, et que le destin a peut-être bien quelque chose à voir là dedans.

Après ce petit retour en 2018, cette information en 2021 peut faire couler quelques larmes de plus sur les joues des Nets. Messieurs, peut-être que vous seriez en finales de Conférence si Kevin Durant avait bien voulu porter du 51 en serrant ses pompes. Sans trop en faire non plus, l’anecdote et le storytelling autour de ce What if est encore plus alimenté avec ce papier ressorti de nulle part, et on peut donc dire que, cette année, le destin de la Conférence Est a tenu à deux doigts… de pied.

Source texte : FiveThirtyEight.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top