Jazz

Mike Conley passe « questionable » pour le Game 5 de ce soir : un retour qui pourrait marquer un tournant dans cette série

Mike Conley Jazz

Mike montre les muscles ou pas ce soir ? Telle est la question.

Source image : Youtube

Le Jazz a su maintenir un haut niveau de performance malgré l’absence de Mike Conley depuis le début de la série contre les Clippers. Néanmoins, on a bien vu lors du premier tour face aux Grizzlies combien le meneur de 33 ans pouvait peser dans le jeu. Toujours incertain mais proche d’un retour avant le match de ce soir, le comeback du dreadeux pourrait être l’une des clés dans cette série.

La vie a été simple puis beaucoup plus compliquée pour le Jazz en l’absence de son meneur néo-All-Star. Débutant cette série du deuxième tour par deux victoires à la maison se dessinant dans le clutch time, le Jazz a dominé sa match-up de la tête et des épaules. Pourtant la marge de points n’était pas si conséquente et les deux meilleurs joueurs des Clippers somnolaient encore dans la série. Utah sans Conley s’est heurté à un plafond de verre et celui-ci s’est fait remarquer dans les matchs 3 et 4. Même avec un Donovan Mitchell lunaire depuis le début de la série, le Jazz n’est pas parvenu à prendre une win à l’extérieur. Pire encore, les Clippers ont remporté le Game 3 en mode blowout et leurs stars Kawhi Leonard et Paul George se sont remis en confiance avec des grandes performances. En cas de disponibilité avant la fin de cette série, Mike Conley aurait pour principale mission de défendre sur les lignes extérieures pour forcer les Clippers à driver davantage dans la peinture, là où Gobert est maitre du parquet. Pour le moment, l’homme qui valait 153 millions de dollars est toujours incertain pour le match décisif de ce soir qui permettra à l’une des deux équipes de se rapprocher à une victoire des Finales de Conférence contre les Suns. D’après Chritopher Kamrani de The Athletic, cette blessure aux ischios-jambiers aurait gêné Mike Conley durant une grosse partie de la saison et a été contrôlée en continu par les médecins de la franchise. Le meneur a déjà manqué 15 matchs de saison régulière à cause de ce bobo depuis le mois de mars et n’a pas encore pu croiser Reggie Jackson en face-à-face depuis le début de cette série.

Le remplaçant dans le cinq majeur, Joe Ingles a montré de belles choses et sa capacité à pouvoir organiser les systèmes avec sa qualité de point forward n’est plus à démontrer. Seulement, en défense, l’Australie n’apporte pas les mêmes garanties avec des qualités athlétiques bien plus limitées. Sa lenteur ne permet pas de défendre sur Reggie Jackson, lequel s’en donne à coeur joie dans cette série avec une pointe à 29 points dans le Game 2 de la série. D’autant que cette absence apporte une rotation en moins pour Quin Snyder qui n’a pas autant d’armes pour s’ajuster que durant la saison régulière. Le banc d’Utah étant une des armes les plus importantes de la série avec notamment deux joueurs nommés pour être Sixth Man of the Year : Joe Ingles, décalé en meneur titulaire et Jordan Clarkson, lauréat du trophée. Enfin, Conley pourrait apporter un peu de scoring bienvenu au Jazz. Ses très bons matchs face aux Grizzlies ont permis de rassurer Mitchell lorsque celui-ci était moins en réussite et grâce à sa lecture du jeu et son expérience, Mike Conley a permis de se sortir de situations pas si simples à gérer face un Memphis vaillant. 

Visiblement encore touché, Mike Conley aurait à l’heure actuelle 50% de chances jouer ce match et son retour pourrait être une bouffée d’air frais pour ses coéquipiers. Le momentum a changé de camp lors du retour au Staples Center et un petit booster, même psychologique, pourrait avoir son importance dans la série. Autre point clé, la série retourne à Salt Lake City, le public d’Utah, qui a tant enflammé la série lors des deux premiers matchs, saura mettre une ambiance galvanisante pour les siens.

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top