Blazers

Mike D’Antoni auditionné pour le rôle de coach des Blazers : bizarre, on aurait juré que Neil Olshey voulait une meilleure défense

Mike D'antoni Blazers

Qui est chaud pour voir Mr.Pringles sur le banc des Blazers l’an prochain ?

Source : Montage Trashtalk

Après avoir essuyé un gentil refus de la part de Jason Kidd et Juwen Howard, Portland explore de nouvelles pistes. Ouverts à différents profils, les Blazers pourraient se laisser tenter par le nom de Mike D’Antoni pour combler le vide au poste de coach depuis le départ de Terry Stotts. Mentionné pour plusieurs postes dont celui des Pacers, D’Antoni sera en concurrence avec notamment Becky Hammond ou Chauncey Billups.

Mike D’Antoni, actuellement assistant chez les Nets, a un glorieux CV à son actif. Grand coach des Suns des années Steve Nash et des Rockets version James Harden, la réputation offensive de l’ancien moustachu le plus célèbre de la Ligue n’est plus à faire. Réputé pour se baser sur les statistiques avancées et après avoir basé son jeu autour de cette donnée dans ses années Rockets, D’Antoni serait ouvert à une nouvelle expérience sur un banc avec le costume de numéro un. Après une fin en eau de boudin à Houston et un nouveau départ dans l’ombre de Steve Nash à Brooklyn, le meilleur copain de Carmelo Anthony (non) pourrait déjà faire ses valises vers une nouvelle destination. D’après Adrian Wojnarowski, insider star d’ESPN, l’ancien gourou des Rockets devrait s’entretenir avec Neil Olshey et son équipe dans la semaine pour défendre son bilan, proposer son plan de jeu et espérer devenir le prochain coach de Dame et sa troupe.

Si la candidature d’un coach expérimenté comme D’Antoni ne surprendra finalement personne, on peut s’étonner un peu des priorités du Big Boss de la franchise. Quelques jours plus tôt, lors de la conférence de presse donnée après l’élimination des siens, Olshey avait fait comprendre que les errements défensifs de l’équipe était la priorité à corriger dans l’Oregon. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que D’Antoni n’est pas connu pour verrouiller les attaques adverses. Souvent raillé pour sa philosophie jusqu’au boutiste en attaque et sa non-capacité à faire évoluer son approche en Playoffs, le credo de MDA pourrait se résumer à la quote finale de l’épisode de Game of Zones consacré à ce dernier : « Half the defense, double the offense ». Si cette opportunité venait à se concrétiser, le pari pourrait être un véritable quitte ou double, mais pour retenir Lillard et mettre dans les meilleures conditions le meneur de jeu, D’Antoni peut avoir le profil adéquat. Mais on ne va pas trop s’enflammer sur les auditions des uns et des autres car il ne se passe pas un jour sans qu’un nouveau nom ne sorte du chapeau et étrangement, la casquette de favori tourne beaucoup. D’après John Hollinger, chroniqueur pour The Athletic, Chauncey Billups était déjà pressenti pour obtenir le poste. Seulement, l’ancien meneur des Pistons serait très courtisé, notamment par les Boston Celtics pour un poste assez séduisant a priori. Joe Vardon, de The Athletic, va plus loin en disant clairement qu’il serait pourtant le meilleur profil pour obtenir ce que Lillard réclame :  un ex-All Star pouvant le mettre dans les meilleures conditions pour organiser le jeu. Autre nom qui était sorti du chapeau ces derniers jours : Becky Hammond. L’adjointe de Gregg Popovich aux Spurs est aussi suivie par le Magic d’après Shams Charania. Reste à voir quelle sera la priorité des Blazers à l’heure où Damian Lillard attend de vraies réponses de la part de sa direction.

Mike D’Antoni est donc sur les tablettes de Portland, mais il n’est pas seul et va devoir jouer des coudes s’il veut s’installer sur le banc. Après les entrevues des différents coachs mentionnés, Portland devrait prochainement communiquer sur le nom retenu afin de préparer au mieux l’intersaison. Même si Billups apparaît pour certains comme le grand favori, les Blazers pourraient être séduits par la qualité de D’Antoni à tirer un maximum profit du potentiel offensif de l’équipe et notamment de son meneur de jeu. Bookmakers à vos pronos !

Source : Bleacher/Report, The Athletic.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top