Jazz

Les highlights de Rudy Gobert en 2020-21 : attention, si tu cliques sur play, tu te fais contrer

Les coqs n’arrêtent pas de hurler cocorico depuis ce matin et c’est bien normal car Rudy Gobert a quand même remporté son TROISIÈME titre de Défenseur de l’Année ! C’est la blockada les amis. Du coup, la NBA nous propose une petite vidéo sympatoche pour l’occasion avec au menu quelques unes des meilleures actions défensives de Gobzilla cette saison. Et comme il sait tout faire, le triple DPOY assure même les commentaires.

Baguette ! Croissant ! Tour Eiffel ! Fromage ! Voulez-vous coucher avec moi ce soir ! Rudy leur a tout fait à ces Américains ! Il s’est tellement imposé qu’il remporte son troisième titre de DPOY. Des stats de contres et de rebonds folles, des blocks bien clutchs, des crêpes sauvages…. Rudy Gobert est juste le meilleur ambassadeur français possible juste après Kev Adams. On espère que ce titre ne va pas trop le déconcentrer dans sa série face aux Clippers, mais on pense bien qu’il va gagner en confiance avant d’aborder le Game 2 à la Vivint Smart Home Arena ce soir. D’ailleurs, il faudra bientôt la rebaptiser Rudy House Arena si cela continue comme ça. Car on le sait, à Salt Lake City il règne en roi dans la raquette et rien ni personne n’est autorisé à marcher ses ses platebandes en sa présence. Pour les amateurs de chiffres, on parle du deuxième meilleur contreur de la Ligue avec 2,7 rejections de moyenne et du plus gros producteur de rebonds et de contres au volume total. Ça mérite bien de regarder sa vidéo franchement.

Bravo RuDy avec un gros D majuscule. Le CV commence à bien bien s’étoffer et il ne manque plus qu’une petite bague pour aller valider tout ça. Pourquoi pas aller la chercher dès cette année ? Le Jazz a dominé la saison régulière et peut remercier son protecteur d’arceau. Allez, mixtape bien sale !

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top