Knicks

Kendrick Nunn dans le viseur des Knicks : malgré les Playoffs, New York n’a pas perdu son sens de l’humour

Kendrick Nunn New York

Kendrick Nunn recrue phare des Knicks cet été ?

Source image : Montage Trashtalk

Kendrick Nunn est dans le viseur des Knicks et ce n’est pas une blague. Alors que New York semble faire du poste 1 une priorité, la direction serait intéresséE par le feu follet du Heat. Ian Begley de SNY a rapporté cette info croustillante et John Hollinger de The Athletic un peu plus tôt estimait le salaire potentiel de Nunn à 15 millions la saison. À voir si ces rumeurs déboucheront sur un contrat entre les deux parties.

Si on ne sait pas comment va évoluer le dossier du meneur Derrick Rose, agent libre cet été et potentiellement prolongé par les Knicks après ses belles perfs à New York, on a quelques noms qui circulent déjà du côté de la Grosse Pomme actuellement pour venir renforcer les lignes arrières. Et visiblement, un autre Chicagoan d’origine pourrait débarquer à Big Apple, à savoir un certain Kendrick Nunn. Il ne manque pourtant pas de meneurs de jeu de qualité dans ce marché des agents libres 2021 : Kyle Lowry, Lonzo Ball, Dennis Schroder et potentiellement Chris Paul. Toujours d’après Ian Begley, il y avait d’ailleurs eu des discussions pour acquérir Lonzo dans un trade autour de la deadline mais à la direction, le profil du frère de LaMelo ne faisait pas l’unanimité. Les Knicks ne chercheraient en fait pas un profil de playmaker, déjà occupés dans l’animation par Julius Randle et R.J. Barrett. Dans un souci d’équilibre, les Knicks voudraient un peu plus de scoring dans leur backcourt. C’est la raison pour laquelle Kendrick Nunn ressort comme une cible potentielle. L’idée de Leon Rose serait de faire de Nunn une sorte de Terry Rozier à New York. Nunn – 25 ans – possède deux saisons NBA derrière lui pour une moyenne de 15 points par match.

Attention à l’enflammade tout de même chez les Knicks, car New York est un terreau fertile à la signature bancale du mois de juillet. 15 millions par an pour Kendrick Nunn, pas sûr que ça soit le meilleur investissement à faire vu les autres possibilités et son côté finalement assez unidimensionnel. Oui il a du talent pour scorer, mais il a aussi su profiter de la force de développement et du collectif de Miami. Juste pour rappel, Nunn est agent libre restrictif cet été, ce qui signifie que Miami – son équipe actuelle – pourra s’aligner sur n’importe quelle offre si elle souhaite le conserver. Pour ne pas rééditer les exploits d’Isiah Thomas dans les années 2000, il faudra être ferme dans les négociations et ne pas confondre vitesse et précipitation. D’autant que les Knicks devront aussi s’occuper de sécuriser la prolongation de Julius Randle sur le long terme. Plusieurs dossiers à suivre donc (sans oublier la Free Agency de Frank Ntilikina) dans une intersaison importante pour New York, qui a réussi à se replacer comme une franchise respectable en NBA et qui possède pas mal de dollars à dépenser.

Kendrick Nunn pourrait-il passer de Miami à New York ? Visiblement, c’est une possibilité envisagée par les Knicks, parmi d’autres. En tout cas, les Knicks feront vraiment partie des franchises à surveiller durant l’intersaison et ce sera à eux de faire les bons choix pour construire proprement sur ce qu’ils ont réalisé cette année.

Source texte : SNY

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top