News NBA

La NBA annonce la création de NBA Africa : nouvelle entité et nouveaux acteurs pour un nouvel essor

Basketball Africa League NBA Africa

Après l’Amérique du Nord, la NBA pose ses valises en Afrique.

Source image : Archive/NBAE/Getty Images (droits accordés par la NBA)

La NBA a annoncé la création de l’entité « NBA Africa », un projet ayant pour objectif de développer la Grande Ligue sur le continent africain. Plusieurs anciens joueurs NBA africains ou d’origine africaine, comme le Français Joakim Noah, se sont portés investisseurs dans le projet.

Alors que la première édition de la Basketball Africa League (BAL) a lieu en ce moment à Kigali, la capitale du Rwanda, avec notamment en tête de gondole le rappeur J. Cole, la NBA a annoncé le lancement de NBA Africa. Dans un communiqué, la Grande Ligue américaine explique qu’NBA Africa est « une entité qui dirigera les activités de la ligue en Afrique« . Autrement dit, on parle là d’un fonds de placement chargé de gérer les affaires de la NBA en Afrique avec, en plus de la gestion de la BAL (jusqu’ici géré par la FIBA), l’objectif d’étendre les investissements au marché africain mais également de pouvoir repérer de nouveaux jeunes talents. Le projet est dirigé par un consortium avec à sa tête deux nigérians : Tunde Folawiyo, PDG de Yinka Folawiyo, « un groupe industriel nigérian diversifié axé sur l’exploration et la production pétrolière, le commerce de l’énergie, le transport maritime et l’immobilier, » et Tope Lawani, co-PDG de Helios Fairfax Partners Corporation, « une société de portefeuille d’investissement basée au Canada qui se concentre sur les investissements publics et privés dans des entreprises qui opèrent principalement en Afrique. »

« Grâce à l’expertise, aux ressources, aux projets communs des investisseurs qui connaissent un immense succès, et aux légendes de la NBA, nous sommes convaincus que le basket-ball en Afrique peut devenir un sport de premier plan au cours de la prochaine décennie. »

— Adam Silver, lors d’une conférence de presse en ligne.

Au financement de NBA Africa, déjà valorisé à un milliard de dollars, s’ajoute aussi des ONG africaines mais également des anciens joueurs NBA comme Joakim Noah, Luol Deng, Grant Hill, Dikembe Mutombo et Junior Bridgeman. Après les NBA Africa Games, la NBA continue de prendre de l’ampleur dans le Berceau de l’Humanité.

« Il n’y a rien de plus important pour moi que d’aider les jeunes. La NBA m’a permis de disposer d’une plate-forme pour avoir un impact sur la vie des autres. L’Afrique est le continent avec la population la plus jeune au monde. Une jeunesse qui a juste besoin d’avoir sa chance et le soutien nécessaire pour accomplir de grandes choses. Cette initiative est une nouvelle étape pour l’y aider. »

— Dikembe Mutombo, lors d’une conférence de presse en ligne.

La NBA continue son développement loin de ses terres. NBA Africa voit le jour et cela permettra peut-être à de nouveaux talents de vivre leurs rêves et de rejoindre leurs idoles sur les parquets. Une bien belle nouvelle pour tout le monde. 

Source texte : pr.nba.com/ESPN / The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top