Blazers

Damian Lillard espère que 2021 sera la bonne année pour « choquer le monde » : c’est vrai que la bannière de 1977 se sent un peu seule à force

Les Blazers de Dame peuvent-ils faire du bruit en Playoffs ?

Source image : YouTube

En faisant le boulot face aux Nuggets lors de la dernière journée de la saison régulière, les Blazers de Damian Lillard ont assuré leur place dans le Top 6 de l’Ouest et veulent désormais aller plus loin, beaucoup plus loin. Pour Dame D.O.L.L.A., il n’y a qu’un seul objectif : ramener une deuxième bannière de champion à Portland.

« Boy it’s fixable. They robbed me though, and it was criminal. But aye, to the game I was chalking it. I’m trying to bring a chip to Portland just like Walton did ». Il suffit de lire certains textes de Dame le rappeur pour se rendre compte à quel point Dame le basketteur veut gagner un titre NBA pour Portland. Fidèle aux Blazers depuis son arrivée dans la Grande Ligue en 2012, Lillard n’a plus grand-chose à prouver individuellement. Tout ce qu’il veut aujourd’hui, c’est remporter une bague de champion. Mais pas en mode ring chaser en allant faire copain-copain avec d’autres superstars dans un grand marché, plutôt en mode leader ultime qui amène SON équipe et SA ville au sommet. À bientôt 31 ans, Dame est sur le point de démarrer sa huitième campagne de Playoffs en carrière et il espère que ce sera enfin la bonne, celle dans laquelle les Blazers « choqueront le monde ». En 2019, Lillard et ses copains avaient franchi un gros cap en se qualifiant pour les Finales de Conférence Ouest, ce qui n’était pas arrivé dans l’Oregon depuis l’an 2000. Mais les Warriors étaient tout simplement trop forts et depuis, Portland n’a pas vraiment réussi à confirmer ce beau parcours. Peuvent-ils refaire le coup cette année et surtout aller encore plus loin, c’est-à-dire jusqu’au stade des Finales NBA ? L’avenir répondra à cette question mais Damian Lillard en rêve. Le sniper des Blazers, qui a juste pour info battu le record de franchise pour le plus grand nombre de 3-points en une saison, a tenté d’exprimer sa motivation par rapport à cet objectif, mais il n’a pas vraiment les mots (via Orlando Sanchez de KGW TV).

« Je ne peux pas vous montrer à quel point je veux gagner. Je veux ça plus que tout. Pas juste pour dire que j’ai gagné un titre. Mais je veux le faire dans cette ville. Je veux avoir une parade sur Broadway et passer par El Gaucho. C’est à ça que je pense. À chaque fois que les Playoffs commencent, je les aborde en me disant, ‘Est-ce que ça va être l’année où on va choquer le monde ?' »

Damian Lillard y croit et veut voir l’ensemble de l’équipe y croire aussi, peu importe les doutes qui peuvent entourer les siens. Si on faisait un sondage à l’instant T, Portland ne serait sans doute pas parmi les favoris pour remporter la Conférence Ouest. Pas étonnant pour une équipe qui a terminé sixième de l’Ouest et qui possède la 29e défense NBA en saison régulière. Mais dans le même temps, les Blazers sont aujourd’hui sur une sacrée dynamique : dix victoires en douze matchs, tout ça avec une infirmerie quasiment vide au moment d’entamer les Playoffs, autant dire que le momentum est avec eux. Et ça, ça peut faire la diff’, surtout dans une année où le tableau semble plus ouvert que jamais. La dynastie Warriors n’est plus là pour imposer sa dictature, les Lakers – champions en titre mais pas encore au top – doivent passer par un play-in tournament suite aux blessures de LeBron James et Anthony Davis, c’est peut-être l’occasion ou jamais pour aller le plus loin possible. De plus, les Blazers vont affronter au premier tour une équipe de Denver certes solide mais privée évidemment de Jamal Murray. Là aussi, il y a une belle ouverture pour une équipe qui vient de terminer sixième de sa conférence. Et puis les Nuggets, ça va rappeler justement… 2019, avec cette demi-finale de conférence remportée 4-3 par les Blazers au bout d’un Game 7 irrespirable à Denver. Rebelote cette année, avant de « choquer le monde » ? On peut compter sur Damian Lillard pour enclencher le mode killer et tout faire pour porter son équipe vers les sommets.

Il y a quelques semaines, les Blazers semblaient en perdition, avec potentiellement de gros changements à venir, notamment sur le banc. Aujourd’hui, ils jouent leur meilleur basket, ils sont en bonne santé, c’est un peu plus solide en défense et surtout, ils sont prêts à partir à la guerre sous l’impulsion du général Lillard. Toutes les caractéristiques d’une équipe pas bonne à prendre au premier tour des Playoffs. 

Source texte : KGW TV

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top