Draft NBA

Franz Wagner s’inscrit à la Draft 2021 : la NBA découvre une nouvelle fratrie, espérons qu’ils s’inspirent plus des Gasol que des Plumlee

Franz Wagner 4 mai 2021

Encore une fratrie en NBA.

Source image : Youtube

Franz Wagner, ailier de Michigan, a décidé de s’inscrire à la Draft 2021 et il devrait rejoindre son frère qui évolue déjà au sein de la Grande Ligue. Fans de Moe Wagner, réveillez-vous. 

Le nom de famille a fait tilt et la filiation n’a pas été trop dur à reconnaître. Quelques jours après avoir écrit sur l’arrivée de Moe Wagner du côté d’Orlando, voilà qu’on entend parler d’un autre Wagner qui pourrait débarquer dans la Ligue, lui aussi de nationalité allemande. Le hasard fait bien les choses mais pas à ce point. Le joueur des Wolverines aurait décidé d’engager un agent, c’est donc qu’il ne pourra plus faire machine arrière (c’est la règle) et que son inscription est définitive. Classé neuvième par ESPN dans son ranking des meilleurs prospects, il devrait probablement être invité dans la green room, la salle où sont présents les quinze-vingt meilleurs prospects de la cuvée. Enfin, encore faut-il que la cérémonie ait lieu en présentiel… C’est encore ce cher Adrian Wojnarowski d’ESPN qui a balancé l’info sur l’oiseau bleu.

Sophomore à Michigan, l’ailier allemand avait brillé cette saison pour mener les siens jusqu’à l’Elite Eight, où ils furent éliminés sur le fil par UCLA. Un match où Franz Wagner n’avait pas particulièrement assuré (4 points, 8 rebonds, 1/10 au tir). Cette année, il a cumulé 12,5 points, 6,5 rebonds, 3 passes ainsi qu’une interception et un contre de moyenne. Si son jeu offensif, et notamment son tir de loin, est encore en pleine expansion, il est déjà référencé comme étant un des meilleurs défenseurs de la prochaine cuvée de rookies. En NCAA, il a régulièrement marqué des joueurs allant du poste 1 à 4. Une polyvalence défensive qui pourrait plaire s’il parvient à la reproduire chez les grands. Sûr de son choix, le joueur a déjà adressé ses adieux aux fans des Wolverines dans une lettre relayé par The Players Tribune. En NBA, il tentera de briller davantage que son frère, lequel n’ayant pas encore réussi à bien s’intégrer malgré quelques promesses du côté de Washington. Sorti du même cursus, Franz est attendu plus haut que son frangin, probablement entre le dixième et le vingtième spot selon la plupart des mock drafts. Son arrivée va booster encore un peu le nombre d’Allemands dans la Ligue. La Nationalmannschaft devrait compter sept représentants l’an prochain sous réserve que chacun dispose d’un contrat. (Dennis Schroder, Maxi Kleber, Daniel Theis, Moe Wagner, Isaac Bonga, Isaiah Hartenstein et donc Franz Wagner.)

Franz Wagner a décidé de rejoindre la grande famille de la NBA et il ne devrait pas être trop dépaysé. Frère d’un joueur de la Grande Ligue, c’est un refrain qu’on a déjà bien entendu ces dernières années mais la réussite n’est pas toujours au rendez-vous. On connaissait les Gasol, les Plumlee, les Lopez, les Holiday, les Ball et maintenant on pourra parler des Wagner. À très bientôt ! Ou devrait-on dire « Bis Bald » ?

Source texte : ESPN / The Players Tribune

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top