Celtics

Evan Fournier ressent encore les effets du COVID : des débuts compliqués à Boston, en espérant que le trèfle lui apportera chance et santé

evan fournier

Vavane n’est toujours pas à 100% des ses capacités.

Source image : Youtube

Débarqué du Magic au moment de la trade deadline, Evan Fournier vit un début d’aventure compliqué du côté de Boston. Rapidement contaminé par le COVID, l’arrière français souffre toujours des effets du virus, ce qui l’empêche de jouer à 100% de ses capacités. 

Rappelez-vous cette superbe trade deadline que nous avions vécue ensemble fin mars. On y commentait notamment l’échange qui envoyait Evan Fournier du côté des Celtics contre deux second tours de Draft. Au revoir Orlando, Vavane avait enfin une opportunité de jouer les premiers rôles dans sa Conférence, le tout au sein d’une franchise mythique. Sur le papier, le fit est superbe mais malheureusement pour notre tricolore, les débuts ont été plus compliqués… Bloqué sous le protocole sanitaire et puis contaminé par le virus, il sera contraint de rester à l’isolement et ratera onze des vingt-et-un matchs de son équipe. Pour faciliter l’intégration et travailler les automatismes, on a vu mieux ! De retour depuis six rencontres, l’arrière n’a semble-t-il pas retrouvé toutes ses capacités. On aurait pu penser à un manque de rythme logique après son absence mais il s’avère que le problème est plus profond : le joueur ressent toujours les effets du virus ! Interrogé par Rachel Nichols d’ESPN, Evan a expliqué toute la difficulté rencontrée pour revenir bien sur les parquets alors qu’il doit encore gérer l’impact de la maladie sur son organisme.

« Je me suis senti vraiment bizarre, pour être honnête. J’avais l’impression d’avoir une commotion cérébrale. Je me sens un peu mieux, mais j’ai l’impression que tout va encore trop vite pour moi. Parfois, j’ai du mal à me concentrer et ma perception de la profondeur est assez mauvaise en ce moment. » […]

« Le timing est juste regrettable. Les gens ne connaissent pas vraiment mon jeu ici. Pour la première fois de ma carrière, j’ai la chance de pouvoir faire un beau parcours en Playoffs. Finalement, au sein d’une grande équipe. Le fait d’avoir le COVID et de me sentir comme ça, c’est déchirant pour être honnête. »

Il est vrai que le timing est particulièrement mauvais pour Evan Fournier. Englué entre le ventre mou et la huitième place pendant des années, il avait enfin une chance de jouer au sein d’un groupe compétitif avec des joueurs de calibre autour de lui. Pour le moment, il ne peut pas en profiter. On comprend désormais beaucoup mieux ses difficultés sur les dernières rencontres et notamment au niveau de son adresse. Il a néanmoins rectifié le tir avec une superbe prestation contre Portland au dernier match. (21 points, 5 rebonds, 2 interceptions à 80% au tir et 5/7 du parking). Le signe que les choses sont en train de s’améliorer pour lui ? On ne peut qu’espérer. Boston aura besoin de sa production pour se qualifier pour les Playoffs et retourner les pronostics qui placent les Celtics loin des principaux contenders. Un constat d’autant plus vrai quand on sait que Jayson Tatum et Jaylen Brown sont sortis sur blessure au dernier match et que Kemba Walker squatte l’infirmerie en ce moment.

Evan Fournier est revenu sur ses premiers pas chez les Celtics et, malheureusement, le sort ne lui a pas été très favorable. Toujours diminué par ce maudit virus, Vavane essaye désormais d’inverser la tendance pour montrer son meilleur visage sur le terrain. Le voir casser la barraque, nous, on ne demande que ça. 

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top