News NBA

Point COVID du jour : 70% des joueurs vaccinés, bientôt le tour des fans, et pas de bulle prévue pour les Playoffs

COVID 19 laver mains

Le lavage de mains ? Sah quel plaisir.

Source image : YouTube/Le Monde

Enfin une bonne nouvelle à l’horizon, sauf si vous étiez tombés amoureux de la bulle l’année dernière. Une majorité de joueurs a reçu une première dose de vaccin contre le COVID et le système d’organisation des Playoffs 2020 ne devrait donc pas être reconduit en 2021. Dans le même temps, les fans des Bucks auront eux aussi l’occasion de se faire vacciner ce dimanche, juste avant le match face aux Nets.

La NBA voit enfin le bout du tunnel et va pouvoir faire éclater la bulle, au sens propre comme au figuré. Si la pénurie d’arbitres inquiète avec l’arrivée du Play-In et des Playoffs, le big boss Adam Silver a annoncé dans une interview au Time que 70% des joueurs avaient reçu une première dose de vaccination contre le COVID-19, en précisant toutefois que personne n’avait été forcé au coup de seringue. La NBA a de ce fait assoupli les restrictions en matière de protocole sanitaire, pour les équipes avec au moins 85% des joueurs et du staff entièrement vaccinés. Tout ça laisse donc présager des Playoffs 2021 tout ce qu’il y a de plus classique, le commish annonçant « qu’il est hautement improbable » qu’il refasse appelle à la fameuse bulle 2020 ayant eu lieu au Walt Disney d’Orlando. Et puisqu’il n’y a pas que les acteurs du parquet qui comptent, la Ligue s’occupe aussi du retour progressif des fans en tribunes, qui passe comme pour les joueurs par une sécurité sanitaire optimale.

« Nous avons des fans dans près de 90% de nos salles. Nous constatons que nos taux de cas ont considérablement baissé. Il n’y a probablement pas beaucoup d’organisations dans le monde qui effectuent autant de tests que nous le faisons. Nous avons donc de très bonnes données. Et les données suggèrent une réelle raison d’être optimiste. »

Comme au Fiserv Forum de Milwaukee ce dimanche, où il sera possible, pour tout fan éligible de plus de 16 ans, résident du Wisconsin, et assistant au match face à Brooklyn, de recevoir une première dose du vaccin Pfizer. La salle des Bucks sera en effet ouverte dès 13h et jusqu’au coup d’envoi de 14h30, heure locale, les spectateurs adultes pourront hériter d’une première piqûre. Un processus de 20 à 30 minutes comprenant inscription, vaccination, attente et le tour sera joué pour le fan des Daims vacciné. A noter que un billet acheté = un vaccin offert, la NBA souhaitant vraiment encourager les personnes assistant régulièrement aux matchs à ne pas être porteuses du virus. Le service de santé de Milwaukee fixera ensuite un deuxième rendez-vous avec l’aficionado de panier-ballon, pour qu’il puisse recevoir la deuxième dose, faisant de lui un vacciné à 100% aux yeux des autorités.

La NBA sur la voie de la guérison ? Les voyants sont en tout cas de plus en plus au vert et permettent à la Grande Ligue d’être confiant pour la suite des événements.

Source texte : Time/theScore/NBA.com/Milwaukee Business Journal

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top