Nuggets

Will Barton écarté des terrains jusqu’à nouvel ordre : la poisse continue pour Denver, qui devra compter sur son Joker pour assurer la fin de saison

Will Barton 20 aout 2020

Willou va être out un petit moment…

Source image : YouTube

C’est encore une bien mauvaise nouvelle qui vient de faire trembler le Colorado et tout Denver. Après Jamal Murray, c’est Will Barton – l’extérieur vétéran – qui est out indéfiniment, et c’est Nikola Jokic qui va devoir se démener encore plus pour sa franchise. Préparez-vous à le voir tourner en 45-15-10 jusqu’aux Playoffs.

Niveau poisse on est vraiment au max à Denver. Après la terrible blessure aux ligaments de Jamal Murray face à Golden State le 12 avril dernier, c’est Will Barton qui s’est blessé le 23 avril… face à ces mêmes Warriors, et toujours au Chase Center – il va falloir se pencher un jour sur les plans de construction de cette salle et s’assurer qu’ils n’ont pas fait ça sur un cimetière indien -. Revenons rapidement sur cette blessure. Première minute du match, balle en main de Willou qui drive et pose un appui un peu trop fort tête de raquette. Il sent tout de suite que quelque chose ne tourne pas rond, passe la balle et temps-mort immédiat du coach Michael Malone. Gros moment de panique parce que dans la tête des joueurs, faut bien s’imaginer que le cauchemar de la blessure de Murray est toujours présent. Au final, Barton a été victime d’une élongation à l’ischio-jambier droit. On a eu des nouvelles de la gravité de sa blessure en conférence de presse par Mike Malone, comme nous le relaye ESPN, avant le match face aux Rockets samedi :

« C’est une élongation assez importante de l’ischio-jambier. Il sera out pour les matchs à venir. »

Coup dur, car il faut dire que Will Barton est une pièce importante dans l’effectif de Denver. Ses montées de balle, ses coupes, et sa capacité à contribuer des deux côtés du terrain vont manquer aux Nuggets pour leurs prochains matchs. 12,7 points à 42,6% au shoot dont 38,1% de loin et 78,5% aux lancers, 4 rebonds et 3 passes pour le natif de Baltimore. Une belle ligne de stats qui faisait de lui un joueur toujours fiable. On se souvient notamment de son récent match face à Memphis dans la prolongation, où Willou a collé 28 pions en 44 minutes. Et pour compenser son absence, qui est-ce qui va devoir encore plus se débrouiller ? C’est bien Niko Jokic. Lui, qui était déjà au four et au moulin, à la passe comme à la finition, va devoir redoubler d’efforts, voire retripler depuis l’absence de Murray. Jokic, qui carbure déjà avec ses 26,2 points, 10,9 rebonds et 8,7 passes dans une saison calibre MVP, doit faire face aux blessures de ses copains pour aller loin dans la campagne de Playoffs. Malgré la quatrième place à l’Ouest avec 39 victoires pour 21 défaites, le planning de Denver reste tout de même dense en cette fin de saison, avec douze matchs au programme, et pas forcément contre des peintres – Grizzlies, Clippers, Lakers, Knicks, Jazz, Nets au menu -. Alors certes les Nuggets ont quelques armes pour continuer à être une équipe solide, mais quand vous perdez coup sur coup Jamal Murray et Will Barton, il y a de quoi l’avoir mauvaise et trembler du menton à l’approche des Playoffs.

Ce qui est tout de même rassurant, c’est que Barton semble être déterminé à revenir avant la fin de la saison. Il ne reste plus qu’à prendre son mal en patience pour les fans des Nuggets, qui voient leur franchise partir comme peau de chagrin. Si Jokic va revêtir un petit costume MVP, taillé sur-mesure, pour sauver les meubles et la fin de saison de Denver, cette dernière est malheureusement destinée à se terminer prématurément.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top