Blazers

Damian Lillard et les Blazers enchaînent les défaites : vent de panique dans l’Oregon, qui se rapproche dangereusement du play-in tournament

damian lillard 26 mars 2021

C’est l’heure de se réveiller pour Portland.

Source image : YouTube

L’ambiance n’est pas à la fête dans l’Oregon. Cinquième défaite de suite la nuit dernière et c’est un bien triste bilan pour les Blazers, qui continuent de perdre du terrain dans le classement de la Conférence Ouest avec neuf défaites en onze matchs. Sonnette d’alarme tirée, rien ne va plus à Portland.

Damian Lillard, le chef de meute de Portland, l’extraterrestre qui nous a offert un début de saison tout simplement resplendissant, a un peu plus de mal à trouver le chemin des filets. Il a même été absent trois matchs de suite ce mois-ci suite à une petite gêne à l’ischio-jambier. Rien d’alarmant, mais on sent quand même que Dame D.O.L.L.A n’est pas au top de sa forme sur ce mois d’avril. 8/27 hier lors de la défaite contre Memphis, 22,1 points à 37,1% au shoot dont 34,7% de loin et 80% depuis la ligne des lancers en dix matchs joués. Alors que le mois dernier à la même date, Dame avait des moyennes de saison exceptionnelles avec quasiment 30 points à 44,7% au shoot dont 37,9% à 3-points et 94,3% aux lancers. Une chute assez brutale qui se retranscrit dans les performances de Portland, qui a grandement besoin de son leader. On connaît le bonhomme et il ne se laissera pas abattre de cette façon, mais force est de reconnaître que son équipe rencontre de grosses difficultés. Dame s’est exprimé à ce sujet, comme nous le rapporte Bleacher Report :

« Je ne joue pas assez bien. Je suis sur le terrain car ça nous donne la meilleure chance de gagner. Je dois faire mieux.

Nous ne sommes pas les Brooklyn Nets. Ils ont des superstars. Vous connaissez les capacités de cette équipe. Un jour, ils peuvent devenir chauds et vous chasser du gymnase. Nous ne sommes pas cette équipe. Mais on s’est mis dans le pétrin et on cherche un moyen de s’en sortir.

Si vous n’êtes pas frustré par les défaites successives dans des matchs que vous pensez devoir gagner, alors c’est un problème. Je suis sûr que nous sommes tous frustrés en ce moment. »

Toujours à un fil de la victoire, mais toujours dans la défaite. Les Blazers viennent de concéder cette nuit leur cinquième défaite consécutive, la deuxième de suite face à un concurrent direct, Memphis. Résultat des courses, une descente dans le classement de la Conférence Ouest avec une décevante septième place au classement pour 32 victoires et 28 défaites. On avait de gros espoirs sur cette équipe en début de saison, car le recrutement était intéressant, mais les résultats ne sont pas vraiment à la hauteur. Alors oui, les Blazers n’ont pas été épargnés par les blessures cette année – C.J. McCollum absent pendant deux mois, Jusuf Nurkic pendant dix semaines et Zach Collins pas encore prêt à revenir – mais même avec le retour des deux premiers, ça galère. Il y a un mois tout pile, Portland était sixième de sa conf’ pour 27 victoires et 18 défaites. Depuis, ils ont donc gagné cinq petits matchs et perdu dix. La défense, qui pointe à la 29e place de la Ligue (116,1 points encaissés pour 100 possessions), semble plus que jamais en mode portes ouvertes, et les matchs serrés ne basculent plus en faveur de Portland alors que c’était une spécialité locale sponsorisée par Dame Time. Quatre défaites de deux points ou moins sur les sept derniers matchs, ça fait mal. De quoi rendre les fans complètement fous, eux qui voient leur équipe suivre des plans de jeu foireux et s’enfoncer dans le dangereux play-in tournament. Parce que oui, pour le moment avec cette septième place, les Blazers devront passer par cette étape s’ils veulent goûter aux Playoffs.

Portland est dans le dur en cette fin de saison régulière, pourtant, ce n’est pas le bon moment pour flancher. Entre défaites qui s’enchaînent, une septième place synonyme de play-in et du monde qui pousse derrière, il ne faudrait pas trop tarder à se réveiller chez les Blazers et remettre de l’ordre dans tout cela. 

Source texte : Bleacher Report

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top