Warriors

Stephen Curry veut terminer sa carrière aux Warriors : pour les rumeurs, il faudra chercher ailleurs

Stephen Curry

La fidélité, ce mot si beau pourtant devenu si rare.

Source image : NBA League Pass

Rangez vos rumeurs en carton, Stephen Curry se sent bien à San Francisco et il n’a jamais prévu d’aller voir ailleurs. A 33 ans, le meneur qui pourra signer une prolongation de contrat l’été prochain réitère son envie de passer sa carrière dans une seule franchise. Les fans des Warriors peuvent quand même souffler un bon coup.

Non pas que le double MVP ait fait croire un seul instant qu’il voulait quitter Golden State. Mais l’absence d’annonce de renouvellement de contrat avant la deadline du 21 décembre dernier avait coïncidé avec le fleurissement de nombreuses rumeurs, encouragées par les déclarations de Kendrick Perkins qui clamait sur ESPN à qui voulait l’entendre que Stephen Curry allait chercher à rejoindre LeBron James aux Lakers. L’histoire serait forcément incroyable ; deux enfants nés dans le même hôpital, à Akron, Ohio, multiples champions NBA et finalement réunis sous une même tunique pour terminer ensemble leurs carrières respectives. Le King semblait d’ailleurs aux anges de pouvoir partager le même vestiaire que son historique adversaire des Finales NBA lors du dernier All-Star Game. Mais on va gentiment demander à la Lakers Nation de redescendre de son petit nuage suite à la longue interview de Rachel Nichols avec le Chef pour ESPN où le numéro 30 a témoigné son intention de terminer sa carrière aux Warriors.

« Ça a toujours été une priorité. Quand je vois des joueurs comme Dirk Nowitzki ou Kobe Bryant, contre qui j’ai joué, et qui expliquent ce que cela représentait pour eux [de rester dans une seule franchise toute leur carrière, ndlr], ce n’est pas quelque chose qu’ils prenaient à la légère. Il y a un énorme respect envers ce club. On ne sait jamais ce qu’il va se passer mais j’ai toujours pensé que ça comptait beaucoup pour moi. […] Je veux rester compétitif et dans la lutte pour le titre. Si je peux accomplir les deux, c’est le but ultime. »

En décembre, Steph aurait pu signer une extension de 156 millions de dollars sur trois ans. Cet été, il pourra obtenir un nouveau deal de 200 millions de dollars sur quatre ans alors que son contrat actuel s’achèvera en 2022. Bob Myers et les Warriors n’ont aucune urgence et semblent prêts à céder à toutes les demandes de la part du meilleur scoreur de leur histoire pour le conserver quelques années de plus. La balle est donc dans le camp de Baby Face et c’est lui qui pourrait décider du niveau de compétitivité des Dubs lors des prochaines saisons. En prenant 50 plaques l’année au crépuscule de sa carrière, il compliquera un peu la tâche de sa direction pour renforcer l’équipe mais il fera le plein de moula. Il pourrait aussi envoyer un message en acceptant une prolongation en-dessous du max pour permettre aux Warriors de continuer à jouer le titre. Le geste serait fort, à l’image d’un Dirk Nowitzki à Dallas avant lui.

Lorsqu’il s’agit de fidélité, le nom de Damian Lillard nous vient tout de suite à l’esprit parmi les joueurs actuels. On peut aussi ajouter Stephen Curry, qui ne devrait donc connaître, lui aussi, qu’une seule franchise. Pour le voir aux côtés de LeBron James, il ne reste plus qu’à espérer qu’ils se rendent à Tokyo pour représenter Team USA aux Jeux Olympiques cet été.

Sources texte : ESPN et NBC Sports Bay Area

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top