Draft NBA

Evan Mobley se présente à la Draft NBA 2021 : retenez bien son nom, car il pourrait bientôt faire du bruit chez les grands

Une belle année en NCAA et puis s’en va !

Source image : YouTube

La March Madness est passée et la Draft NBA est dans quelques mois, ce qui veut dire qu’on est en plein dans la période où les prospects se présentent pour intégrer la Grande Ligue. Et c’est désormais au tour d’Evan Mobley de se lancer. 

Si on fait un papier sur lui, c’est parce que le jeunot formé à l’université d’USC a de bonnes chances de sortir dans le Top 3 de la prochaine Draft. Cade Cunningham est le grand favori pour être appelé en premier par le commish Adam Silver mais Mobley ne devrait pas être loin, peut-être même en numéro 2, à voir car il y a quand même du monde entre Jalen Suggs, Jalen Green ou encore Jonathan Kuminga. En tout cas, le potentiel d’Evan Mobley est hyper excitant et c’est le moment pour lui de faire son entrée dans la cour des grands même s’il n’a passé qu’une seule saison en NCAA. Une saison dans laquelle il a raflé pas mal de récompenses : second team All-American, joueur de l’année et meilleur défenseur de la Conférence Pac-12, autant dire qu’il n’a pas perdu de temps pour avoir de l’impact. Ses stats ? 16,4 points (57,8% au tir), 8,4 rebonds, 2,4 passes et 2,9 contres de moyenne en quasiment 34 minutes de jeu. Son profil physique ? Un intérieur de 2m13 pour 98 kilos, qui brille notamment par sa polyvalence – en particulier sur le plan défensif – et sa capacité à jouer des deux côtés du terrain. Il possède déjà un répertoire offensif intéressant et sa mobilité est rare pour un mec de sa taille, même s’il va devoir prendre un peu de coffre pour dominer en NBA. Sous son impulsion, les Trojans d’USC sont allés jusqu’à l’Elite Eight lors de la March Madness avant de perdre contre le futur finaliste Gonzaga.

« Je me dirige vers la Ligue. Cela a toujours été un rêve pour moi et à travers ce NFT [jeton non fongible, ndlr.], j’annonce officiellement ma volonté de devenir professionnel. Voici ma nouvelle carte rookie, et elle est unique. Je ne pourrais jamais remercier mes fans assez. Votre soutien a tellement compté pour moi. »

– Evan Mobley, via ESPN

Minnesota ? Houston ? Detroit ? Orlando ? On ne sait évidemment pas encore où Evan Mobley commencera sa carrière pro mais ça sera probablement dans l’une de ces franchises. Il faudra attendre le 29 juillet prochain, date de la Draft NBA 2021, pour avoir la réponse. En attendant, on vous conseille d’aller faire un tour sur YouTube pour checker quelques mixtapes du bonhomme, car y’a des chances qu’il devienne rapidement un joueur qui compte dans la Grande Ligue. Ses qualités correspondent bien au jeu NBA actuel et c’est notamment pour cette raison qu’il séduit autant.

Après Cade Cunningham, c’est donc Evan Mobley qui a décidé de prendre un agent pour se présenter à la prochaine Draft. La classe 2021 s’annonce particulièrement lourde, et Mobley fait partie de ce noyau de jeunes pépites destinées à briller au plus haut niveau. 

Source texte : @evan_mobley7, ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top