Thunder

Gabriel Deck rejoint le Thunder pour 4 ans : les talents argentins ont toujours autant la cote au pays de l’oncle Sam

Gabriel Deck Oklahoma City Thunder 13 avril 2021

Le début de l’aventure NBA pour Gabriel Deck.

Source image : Twitter / @okcthunder

Après Facundo Campazzo il y a quelques mois, un autre argentin va rejoindre les rangs de la NBA. Son nom ? Gabriel Deck. L’ailier du Real Madrid a officiellement rejoint le Thunder cette nuit et on va suivre de près son évolution. 

Manu Ginobili avait fait rayonner le basket argentin dans la Grande Ligue pendant près de seize années et ce sont désormais ses compatriotes qui doivent reprendre le flambeau. Denver a déjà donné sa confiance à Facundo Campazzo, excellent depuis son arrivée, et c’est désormais au tour du Thunder de rejoindre la maestria argentina en signant Gabriel Deck. Si l’info avait déjà fuité depuis quelques jours par Shams Charania de The Athletic, on a appris les détails du deal seulement cette nuit par l’intermédiaire d’Andrew Schlecht, toujours pour le même média.

14,5 millions de dollars sur quatre ans dont trois années non garanties, c’est vraiment un deal sans risque pour Sam Presti. La Ligue impose un seuil minimum en termes de salaires et le Thunder avait encore quatre millions à dépenser pour l’atteindre. S’ils n’avaient pas signé un joueur, ils auraient dû diviser cette somme entre les autres membres du roster (sous forme de bonus), l’argent serait donc parti quoiqu’il arrive. Quitte à payer, autant faire un pari et espérer une bonne surprise tout en gardant la main sur le dossier. Gabriel Deck n’a pas la réputation d’un crack générationnel, n’espérez pas voir un Luka Doncic débarquer, mais il faisait partie des joueurs importants du Real et il avait fait très bonne figure au Mondial 2019 en Chine, tournant à presque 14 points de moyenne. Il avait même tapé dans l’œil d’un certain Kobe Bryant (on ne t’oublie pas Mamba). Il quitte la capitale espagnole après un ultime match en EuroLigue ponctué de 19 points et 4 passes contre Fenerbahçe. Il a démontré des qualités de scoreur malgré des pourcentages irréguliers et il a déjà une belle réputation défensive de l’autre côté des Pyrénées. À 26 ans et avec déjà dix ans de carrière derrière lui (sept en Argentine et trois au Real Madrid), il fera presque office de daron dans l’effectif très jeune d’OKC. Il aura toute la fin de saison pour prouver qu’il a sa place dans la Ligue avant peut-être d’enchaîner sous les ordres de Mark Daigneault. Capable d’évoluer en 3 ou en 4, il devra essayer de gratter des minutes malgré la concurrence de Darius Bazley, Luguentz Dort ou encore d’Aleksej Pokuševski. Sans pression du résultat, la franchise de Shai Gilgeous-Alexander continue ses expérimentations pour préparer les prochaines années.

Gabriel Deck signe au Thunder et c’est un deal à risque minimum pour Sam Presti. Soit l’ailier argentin s’impose comme un joueur utile à moindre coût, soit il fait ses bagages en fin de saison sans regrets. Encore un pari gagnant pour le GM d’OKC ?

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top