Thunder

Shai Gilgeous-Alexander absent pour une durée indéterminée : OKC s’apprête à sortir les tanks dans la ville

Shai-Gilgeous Alexander OKC Thunder résumé

Shai sur la liste des absences à durée indéterminée… noooooooooon !

Source image : NBA league Pass

C’est une bien mauvaise nouvelle qu’est tombée hier pour les fans d’Oklahoma City. Mark Daigneault a annoncé que son guard, Shai Gilgeous-Alexander, sera absent pour une durée indéterminée à cause d’une blessure à la voûte plantaire. La poisse !

Listé absent hier pour le match face à Memphis, Shai ne refoulera pas les parquets de sitôt. Son coach Mark Daigneault a exprimé devant la presse la raison de son absence : fasciite plantaire au pied droit. Grosso modo, c’est une inflammation de la voûte plantaire, ce qui est généralement causé par une micro déchirure ou une rupture partielle. Pour vous donner une idée, c’est sensiblement la même blessure que Goran Dragic ou que Domantas Sabonis ont subi dans la bulle à Orlando. Le point positif, c’est qu’il semblerait que la gravité soit moindre pour SGA, ce qui laisse espérer un retour plus rapide. Son coach rookie a précisé qu’il n’y avait pas de date de retour de fixée pour le moment. De plus, on serait vraisemblablement ici sur une blessure de fatigue plutôt qu’une blessure soudaine. La faute a un planning chargé avec peu de temps de repos et forcément, c’est l’organisme qui lâche. C’est ce qu’a exprimé Mark Daigneault lors de la conférence de presse, reportée par ESPN :

“Ce n’est pas au jour le jour, ça va être un temps plus significatif… c’est une blessure que nous devons examiner. On dirait que c’était un peu plus cumulatif, je ne pense pas que ce soit quelque chose qui soit arrivé sur une action en particulier.”

Malheureusement pour nos amis d’OKC, Shai Gilgeous-Alexander va cruellement manquer à l’équipe. SGA est le meilleur marqueur et la vraie star de cette équipe avec 23,7 points, 5,9 passes et 4,7 rebonds de moyenne. Plus important encore, il n’y a pas un seul autre joueur qui score plus de 14,3 points par match. Oklahoma va devoir trouver des solutions pour pallier à ce manque offensif sinon ils pourraient bien aller concurrencer les 20 défaites consécutives des Rockets. Déjà qu’avec le Canadien, le Thunder était dans le bas du classement de la Conférence Ouest – 13è actuellement avec 19 victoires et 25 défaites – mais la situation risque encore de s’aggraver. Qu’est ce qu’on peut attendre désormais d’OKC ? Avec Shai, les espoirs de play-in étaient encore possibles, mais compte-tenu de la situation, on a beau aimer Luguentz Dort, on le voit mal emmener son équipe dans le Top 10 tout seul. Non, il semblerait qu’il faille accentuer le tanking pour permettre d’aller gratter des beaux picks. Et puis des picks de draft, quand ton General Manager c’est Sam Presti, c’est pas ce qu’il te manque. L’absence de Shai Gilgeous-Alexander, qui possédait le plus gros volume de temps de jeu – 34 minutes -, va également permettre de développer d’autres jeunes. On pense ici à notre Frenchie Théo Maledon. Meneur titulaire depuis la fin du mois de janvier, le moment semble bon pour lui de montrer qu’il peut apporter plus que ses 8,2 points et 3,4 passes par match. On peut également penser que d’autres vont exploser et profiter du manque de SGA pour prendre un volume offensif plus important comme le rookie Aleksej Pokuševski, qui nous avait déjà bien régalé avec quelques matchs plus que prometteurs.

Absence indéterminée donc pour Shai Gilgeous-Alexander qui pousse Oklahoma à revoir tout son système de jeu. Un choix va également s’imposer pour le Thunder. Faut-il tanker en vue de la Draft ? Est-ce que OKC va garder en ligne de mire le play-in pour espérer disputer les Playoffs ? Cela reste à voir, mais sans son meilleur joueur, le Thunder va devoir trouver des solutions pour ne pas sombrer.

Source texte : ESPN / Bleacher report

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top