Raptors

Kyle Lowry ne devrait pas bouger avant la trade deadline : merci à Norman Powell d’avoir repris sa place sur le siège éjectable

Kyle Lowry 26 août 2020 Free Agency

Kyle Lowry is still in the house !

Source image : NBA League Pass

Envoyé à droite à gauche dans les rumeurs de transfert, Kyle Lowry devrait bel et bien rester dans son équipe jusqu’à la fin de la saison. Celui qui était un des principaux dossiers de cette trade deadline ne devrait finalement pas bouger et c’est désormais Norman Powell qui cristallise les discussions chez les Raptors.

Pas une semaine ne passe sans que l’on lise le nom de Kyle Lowry dans une rumeur. Celui qui fêtera ses 35 ans le jour de la trade deadline, le 25 mars prochain, est dans la dernière année de son contrat et Toronto n’a guère d’espoirs cette saison (11è, 17-23). Un échange contre de la jeunesse pour valider un changement de cycle au sein de la franchise aurait donc pu être envisageable. La semaine dernière, le joueur lui-même semblait un peu perdu à propos de son avenir chez les Dinos. Le vétéran va pouvoir souffler un bon coup, Josh Lewenberg du média sportif canadien TSN nous apprend que les Raptors ne comptent pas se séparer de leur sextuple All-Star et qu’il devrait bien finir la saison à Tampa Bay avec ses compagnons habituels.

Le bonheur des uns fait toujours le malheur des autres. Si Calorie ne devrait pas bouger, c’est maintenant Norman Powell qui l’a remplacé sur le siège éjectable. Auteur de son career-high à 43 points lors de la défaite contre les Pistons et actuellement dans la meilleure saison de sa carrière avec 19,7 points de moyenne, le produit de UCLA attire les regards. Et avec une player option à 11,6 millions de dollars l’année prochaine, il pourrait en profiter pour obtenir un meilleur deal dès cet été chez le plus offrant. Quand on regarde les finances des Dinos qui ont filé des grosses rallonges à Pascal Siakam et Fred VanVleet récemment, on se doute qu’ils ne seront pas les mieux placés pour lui proposer le contrat de ses rêves et un échange avec des contreparties avant la trade deadline prend tout d’un coup tout son sens.

Si cette nouvelle est plutôt rassurante pour Kyle Lowry, cela ne change rien pour son avenir à l’issue de la saison. Le meneur pourrait faire les frais de la cure financière de sa franchise à l’intersaison en étant tout simplement libéré ou en se faisant offrir un contrat bien moindre que l’actuel. La probabilité de ce dernier cas de figure est bonne, lui qui souhaite à tout prix terminer sa carrière à Toronto. Malgré des performances individuelles en légère baisse, il reste un meneur de qualité pour une équipe compétitive. Récemment, il est même devenu le deuxième meilleur scoreur all-time des Dinos en dépassant Chris Bosh et ses 10 275 points. La première marche risque d’être un peu trop haute (13 296 points pour DeMar DeRozan), mais après neuf saisons au Canada et le premier titre de la franchise obtenu en 2019, K-Lo n’a plus grand-chose à prouver et reste l’un des favoris du public du Nord. L’avenir de sa famille est déjà assuré et il pourrait donc faire le choix du coeur en signant un nouveau contrat au rabais cet été pour rester chez les Raptors/

L’avenir proche de Kyle Lowry aux Raptors devient donc moins flou, mais ne reste pas moins incertain au-delà de la trade deadline. La franchise compte aller jusqu’au bout dans son cap spacing et ne va pas faire d’exception pour celui qui est sûrement l’un des plus grands joueurs de son histoire.

Source texte : TSN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top