International

Isaiah Thomas a rejoué pour la première fois depuis un an : 19 points avec Team USA, le plan de retour vers la NBA est en marche

Isaiah Thomas Team USA 20 février 2021

Le lutin n’est pas encore fini, et il le montre.

Source image : YouTube/FIBA

Hier se disputait la cinquième journée de qualifications pour l’AmeriCup, compétition pour laquelle Team USA a déjà son ticket grâce à ses quatre premières victoires. Timing parfait pour ressortir cette vieille expression sacrée ça m’en touche une sans bouger l’autre. Mais si on parle de ce match, c’est que c’était surtout l’occasion de revoir Isaiah Thomas et son bandeau sur un terrain de basket. Et ça, c’est un petit événement en 2021.

San Juan, Porto Rico. Les tribunes sont vides, protocole sanitaire oblige, mais ce n’est pas vraiment ce qui nous intéressait cette nuit. En soi, ce deuxième affrontement entre les cainris et les Bahamas n’a absolument rien d’attrayant, surtout au cœur d’une nuit NBA aussi intense que celle qui vient de nous être délivrée. Pourtant, ceux qui se sont permis un petit écart pour suivre ce match FIBA ne l’ont pas regretté. Juste pour revoir le King of the Fourth en action une nouvelle fois, ou pour se rappeler de vieux souvenirs avec Joe Johnson qui continuera de tout casser en isolation quand il affrontera ses camarades du troisième âge à la maison de retraite dans quelques décennies. L’essentiel était là, voir si IT n’avait pas menti à l’Associated Press sur son état de forme et s’il pouvait dominer comme lors de sa meilleure saison à Boston face à une adversité plutôt faible pour rester sympathique en ce samedi matin.

« Mon but ultime est de rejouer en NBA aussi vite que possible. Cette expérience va me permettre d’affronter de vrais professionnels, de représenter mon pays ce qui est un honneur et un privilège et surtout de montrer aux franchises NBA que je suis de nouveau moi-même et que je suis à 100% de mes capacités et en bonne santé. C’est pour ça que j’ai choisi de venir. Quand Team USA m’a amené ici, je n’ai même pas réfléchi. »

Alors pour premier match pro depuis le 3 février 2020 avec les Wizards, il y a déjà plus d’un an, la pression pesait sur les fines épaules du meneur malgré un enjeu sportif inexistant. Coaché par Joe Prunty, un assistant habitué de la Grande Ligue, et entouré par Iso Joe mais aussi Treveon Graham, James Nunnally ou encore Brandon Bass, le lutin de 32 ans a tout de suite donné le ton avec trois bombes à 3-points en l’espace de 43 secondes dès la deuxième minute du match. 9 pions en trois tirs et l’impression de voir un Hall of Famer se balader face à de la N2. Ensuite Isaiah Thomas a rapidement levé le pied, comme si le message était déjà passé. Le candidat au MVP en 2017 s’est quand même assuré de terminer co-meilleur marqueur de son équipe avec une ligne de stats finale de 19 points à 5/9 du parking et 2/6 de près, 4 rebonds, 2 assists mais aussi 6 pertes de balle. C’est ce qui arrive quand on se laisse emporter par le bonheur de rejouer au ballon après une année entière de confinement sans la moindre scène pour s’exprimer.

« C’est une bonne sensation. C’est la première fois que je jouais depuis un peu plus d’un an. J’étais un peu rouillé mais c’était incroyable d’être là et de pouvoir représenter mon pays. […] J’ai trouvé que j’avais joué de manière satisfaisante. Je suis mon plus grand critique et je pense que j’aurais pu faire beaucoup plus. J’ai eu des problèmes de fautes et mes pertes de balles étaient beaucoup trop nombreuses, je dois les limiter. Mais je dois aussi m’habituer à ce nouveau ballon, j’ai joué avec la même balle pendant dix ans. Mais je me suis bien senti, je n’étais pas fatigué donc c’est ma plus grosse source de satisfaction. »

A 39 berges, Joe Johnson a aussi montré ses skills pour lui permettre, lui aussi, de continuer à rêver d’un retour en NBA après avoir été tout proche de passer la saison dernière à Detroit. Ses 11 points, 9 rebonds et 6 passes auront peut-être tapé dans l’oeil d’un GM en recherche de vétéran pour compléter son équipe en vue des Playoffs 2021. Et puisque c’est quand même une information importante quand on parle d’un match de basket-ball, sachez enfin que Team USA l’a emporté assez facilement sur le score de 93 à 77 face aux Bahamas.

Isaiah Thomas nous donne des nouvelles et elles sont plutôt rassurantes. Physiquement prêt, le point guard a l’air d’avoir gardé la main chaude malgré une longue période sans jouer. Prochain rendez-vous dès ce soir contre le Mexique pour un back-to-back qui sera à nouveau riche en enseignements pour savoir si le 60è choix de la Draft 2011 peut objectivement espérer terminer la saison dans une franchise NBA. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top