Suns

Devin Booker mène Phoenix à la victoire face aux Sixers : 36 points, un Ben Simmons dans la popoche et des Suns CHAUDS bouillants

Devin Booker

Je vous met un Ben Simmons avec vos frites ?

Source image : @SunsFR

Des Suns de plus en plus solides ont donc fait tomber la meilleure équipe de l’Est après un match maîtrisé, lors duquel un coup de chaud de Devin Booker dans le troisième quart temps aura permis de creuser l’écart. Cinquième victoire de suite pour les Suns qui continuent de jouer un basket de plus en plus séduisant.

Pour la première rencontre de ce samedi riche en belles affiches, les Suns recevaient les Sixers, meilleure équipe de l’Est actuellement en road trip à l’Ouest. C’était un match test pour les Suns qui, après avoir battu les Bucks l’avant-veille, avaient l’occasion à nouveau de se farcir un gros de l’Est, confirmant la superbe forme actuelle des hommes de Monty Williams. La première mi-temps sera très serrée entre deux équipes qui se rendent coup sur coup. Un run d’un côté puis de l’autre, personne ne prend vraiment les devants. Philly prend huit points d’avance dans le sillage d’un Joel Embiid toujours aussi dominant (35 points, 12/23 au tir) mais les Suns recollent dans le second quart et à la mi-temps le score est de 53 partout. Le grand fait marquant de cette première mi-temps ? Seth Curry a raté un lancer-franc, son premier de la saison, cela ayant pour conséquence de le sortir du club assez incroyable des 50-50-100 dont il était le seul squatteur. Le frangin de Stephen était à 30/30 depuis le début de la saison et il se couchera ce soir en étant à 33/34 et ses rêves d’une saison parfaite au lancers envolés. Ben Simmons sera aussi très performant sur la première période avec 16 points marqués et une agressivité au cercle qu’on aimerait voir plus souvent, qui a d’ailleurs… disparu dès le retour des vestiaires puisque l’Australien n’inscrira que 2 points sur les 24 dernières minutes restantes. De manière générale, les Suns sont alors très efficaces dans la raquette, avec 56 points marqués dans la peinture sur toute la rencontre, contre 40 côté 76ers.

Mais il manquait néanmoins ce petit coup de chaud pour faire basculer la rencontre en leur faveur.

Plutôt discret jusque-là (12 points à la mi-temps), Devin Booker a donc sorti le lance-flamme dans le troisième quart et a mis tout l’Arizona sur ses épaules pour emmener les Suns vers la victoire. D-Book va ainsi lâcher 16 points dans le troisième acte, se jouant parfaitement de la défense des Sixers sur pick and roll, avec une finition minutieuse au cercle. Grâce à Booker, les Suns vont enfin commencer à creuser l’écart et à l’entame du dernier quart-temps Phoenix est devant de 5 points. Une avance que les Cactus ne lâcheront plus puisque Philadelphie ne reverra jamais la tête. Booker continue à cuisiner Ben Simmons, qui déclarait pourtant ceci avant-hier, et il ajoute 8 points pour porter son total à 36 (à 14/23), dont des shoots bien clutchs pour tuer tout espoir de comeback des Sixers. Un gros stepback sur Ben Simmons puis un tir du logo deux actions plus tard permettent à Phoenix de se mettre définitivement à l’abri, avec une quinzaine de points d’avance. Booker ? Il continue de sortir des performances de fou furieux : 36, 30 puis 36 points de nouveau aujourd’hui, l’arrière de 24 ans veut sa deuxième étoile et sa forme actuelle n’est pas étrangère à la bonne période que traverse les Suns. Mais il n’est pas le seul à avoir fait le travail ce samedi : Dario Saric (15 points à 50% s’est bien amusé face à son ancienne équipe et Chris Paul a lui aussi brillé dans le rôle qu’on lui connaît avec 18 points, 10 passes décisives et 8 rebonds. La second unit de Philly a quant à elle eu beaucoup de mal puisque le banc n’a scoré que 20 points. En comparaison, les remplaçants des Suns ont marqué 49 points, une domination qui leur a notamment permis de faire le trou définitivement en seconde mi-temps. Avec cette victoire, les Suns restent dans le Top 4 de l’Ouest et enchaînent donc une cinquième victoire de suite, leur plus longue série de win cette saison. 

Les Suns sont de plus en plus sérieux et, après les Bucks, c’est donc au tour des Sixers de tomber dans l’Arizona. Cinquième victoire de suite pour Phoenix qui est en train de se détacher de ce ventre mou de l’Ouest où sept équipes tiennent en trois matchs d’écart, mais tout ceci ne concerne plus Devin Booker et ses gars.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top