Sixers

Seth Curry repousse les limites d’efficacité au tir : 50-50-100, c’est quel genre de club VIP ça ?

Le 50-40-90, c’est pour les faibles.

Source image : YouTube

Pour les shooteurs, on parle souvent du club du 50-40-90, qui correspond au pourcentage au tir global, à 3-points et aux lancers-francs sur l’ensemble d’une saison. Le 50-40-90, c’est la référence pour les snipers, et un véritable accomplissement pour n’importe quel joueur NBA. Mais on en connaît un qui vise encore plus haut, et il se nomme Seth Curry.

On parle beaucoup de son frère Steph en ce moment, et à juste titre. La superstar des Warriors affole les compteurs et joue peut-être le meilleur basket de sa carrière. Mais Seth est pas mal non plus dans son genre. Il ne claque peut-être pas 30 points tous les soirs comme son frangin mais en matière d’efficacité au tir, il est parti sur des bases all-time. Auteur d’un gros début de saison mais sérieusement ralenti par le COVID au cours du mois de janvier, Curry est progressivement en train de retrouver ses marques, en particulier derrière l’arc. Lors des deux derniers matchs de Philadelphie, il a inscrit 33 points au total à 6/9 du parking, et affiche désormais un pourcentage de réussite de 50,7% à 3-points (38/75) sur l’ensemble de la saison. C’est du très très lourd. Sauf qu’il ne s’arrête pas là le coquin. Car outre son pourcentage global au tir qui est de 50,3%, Seth Curry est également parfait sur la ligne des lancers-francs. 100% de réussite ! CENT POUR CENT. Bon, il n’y va pas beaucoup certes, mais 30/30 depuis le début de la saison, disons que c’est plutôt propre. On savait que Seth faisait partie des snipers les plus dangereux en NBA – en même temps les Curry ont ça dans le sang – mais là il rentre dans une catégorie à part, la catégorie du… 50-50-100. Parce que le 50-40-90, c’est pour les faibles.

Inutile de vous dire qu’aucun joueur dans l’histoire n’a terminé une saison NBA en 50-50-100. Pour info, le pourcentage le plus élevé all-time aux lancers-francs au terme d’une campagne est de 98,1%, le record est détenu par Jose Calderon qui avait conclu l’exercice 2008-09 avec un sympathique 151/154 depuis la ligne. Depuis le parking ? Ils sont six joueurs à avoir réalisé une saison à 50% de réussite de loin : Kyle Korver (53,6% en 2009-10), Steve Kerr (52,4% en 1994-95, 51,5% en 1995-96 et 50,7% en 1989-90), Tim Legler (52,2% en 1995-96), Jon Sundvold (52,2% en 1988-89), Jason Kapono (51,4% en 2006-07) et Detlef Schrempf (51,4% en 1994-95). Parmi eux, seuls Kerr (à deux reprises), Legler et Schrempf ont également atteint la barre des 50% au tir (global) la même saison. Et chez ces trois-là, seulement un a aussi fini avec 90% aux lancers-francs ou plus, c’était l’actuel coach des Warriors en 1995-96, avec 92,9% de réussite depuis la ligne. Steve Kerr est donc aujourd’hui le seul à faire partie du club 50-50-90, mais Seth Curry pourrait bien le rejoindre bientôt, à moins qu’il ouvre le club 50-50-100. Bien évidemment, ça s’annonce tendu car il faudra rester parfait aux lancers alors qu’il y a tout de même encore deux tiers de la saison à jouer, mais qui sait, peut-être que l’autre Curry marquera l’histoire à son tour.

Seth Curry retrouve la forme et ses pourcentages au tir sont pour l’instant historiques. Peut-il tenir la cadence ? On l’espère, ça lui permettrait de sortir de l’ombre de son frère, ce qu’il mérite largement car on parle là de l’un des meilleurs snipers du monde. 

Source chiffres : Basket-Reference

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top