Sixers

Officiel, Seth Curry transféré aux Sixers contre Josh Richardson : Daryl Morey continue son chantier et ramène un sniper à Philly

Seth Curry

Après Al Horford, c’est Richardson qui bouge pour faire venir Seth Curry.

Source image : YouTube

Dans le rayon transferts de cette nuit de Draft NBA, les Sixers ont été particulièrement actifs. Arrivé récemment, le nouveau boss Daryl Morey est en train de reformer l’équipe de Philadelphie en enchaînant les échanges. Suite à celui impliquant Al Horford, c’est Josh Richardson qui dégage pour mieux accueillir Seth Curry.

Daryl Morey ne perd pas de temps pour faire les changements nécessaires afin de maximiser les Sixers du duo Ben Simmons – Joel Embiid, tout en réduisant la masse salariale de la franchise. Après avoir envoyé Al Horford et son gros contrat au Thunder contre Danny Green et Terrance Ferguson (avec un choix de premier tour 2025 et un choix de second tour 2020 qui est devenu Théo Maledon), Morey s’est également débarrassé de Josh Richardson, envoyé du côté de Dallas en compagnie du 36è choix de la Draft 2020, pour obtenir Seth Curry en retour. Horford out, Richardson out, on parle ici de deux titulaires d’une équipe des Sixers qui a largement déçu en 2019-20, ce qui montre bien que Daryl n’a pas peur de démonter ce qu’Elton Brand a « construit ». En s’attachant les services de Danny Green et surtout Seth Curry, Morey a clairement rajouter du shooting autour de Simmons et Embiid, tout ça dans le but d’avoir un meilleur spacing en 2021 car c’était quand même un sacré problème la saison dernière. Et pour votre gouverne, sachez aussi que le coach Doc Rivers est le beau-père de Seth Curry, voilà vous en faites ce que vous voulez.

Du côté des Mavericks, Seth Curry quitte le Texas après une saison plutôt réussie avec 12,4 points de moyenne et un monstrueux 45,2% du parking, mais l’arrivée de Josh Richardson peut faire du bien à l’extérieur. On parle d’un bon défenseur et un gars capable de scorer malgré un shoot très perfectible. Étant donné que Dallas reste sur une saison exceptionnelle sur le plan offensif, c’est surtout dans sa propre moitié de terrain que Richardson pourra apporter. Bref, un profil complètement différent de Seth Curry, mais un profil que recherchaient les Mavericks pour devenir une équipe moins perméable. Pas un hasard non plus si les Texans ont décidé de miser sur Tyler Bey avec le 36è choix offert par les Sixers, car on parle d’un prospect réputé pour sa polyvalence défensive et son gros potentiel dans ce secteur.

Daryl Morey est obligé de lâcher du choix de draft pour rééquilibrer l’équipe des Sixers et se débarrasser du mauvais contrat d’Al Horford, mais au moins il fait bouger les choses car il sait que Ben Simmons et Joel Embiid ont besoin d’un autre supporting cast pour véritablement briller. Et Daryl n’a sans doute pas fini son opération destruction/reconstruction. 

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top