Suns

Les Suns s’offrent les Bucks aux forceps : Giannis Antetokounmpo n’a pas réussi à conclure ses énormes travaux, le Cactus était trop piquant

Chris Paul 11 février 2021

Quand Chris Paul joue comme cette nuit, faites vos prières si vous l’affrontez !

Source image : YouTube

Mais quel match viennent de nous offrir Suns et Bucks ! On savait que l’affiche valait le coup, mais le dernier quart-temps très serré entre les deux équipes était tout bonnement à couper le souffle. D’autant plus que Phoenix, finalement vainqueur, revient de très loin.

On s’attendait à du beau basket lors de cette confrontation entre Bucks et Suns. Les deux équipes étant en effet sur une bien belle dynamique, Milwaukee restant sur cinq succès et montant en puissance, tandis que Phoenix venait d’enchaîner trois victoires convaincantes. Comme dans le match entre Hawks et Mavericks notamment, on a  vu une équipe se détacher avant la pause, dans notre cas précis les Bucks, avant que dans un scénario hollywoodien les Cactus de l’Arizona ne reviennent avec détermination lors du second acte. C’est à ce moment-là qu’on a pu se régaler, notamment lors d’un dernier quart haletant avec deux équipes au coude à coude. Le kiff com-plet. Sous l’impact du métronome Chris Paul notamment, très souvent bien inspiré dans les moments chauds, Phoenix s’est même offert le luxe de retourner complètement le rapport de force avec les Bucks en passant devant au tableau d’affichage à l’entame des douze dernières minutes. Un retour complètement impensable lorsqu’on se dit que les Suns ont longtemps couru après les Bucks au score et ont compté jusqu’à une quinzaine de points de retard lors du second quart-temps. Quand CP3 a eu terminé son petit numéro de soliste ? Il a ensuite été le tour de Devin Booker de reprendre le cours de son œuvre. Pour compléter les dix points de son meneur vétéran dans le dernier quart, D-Book a enchaîné avec cinq petits points supplémentaires mais ultra-décisifs pour garder son équipe en tête face aux assauts des Bucks.

Mais impossible de ne pas lier le sort de cette rencontre à un autre homme : Giannis Antetokounmpo. S’il a un peu ralenti au retour des vestiaires, son impact est monté crescendo jusqu’aux dernières secondes. Avec 47 points à 15/23 au tir (et 17/21 aux lancers !), 11 rebonds, 5 passes et une interception, le Greek Freak a surdominé jusqu’à arriver à cette fameuse dernière possession qui l’a si souvent bloqué. Son équipe étant menée 124 à 125 à 2,8 secondes de la fin, Giannis a ainsi eu le ballon de la gagne entre les mains. Alors qu’on l’attendait beaucoup plus sur un move proche du cercle, dans une raquette au sein de laquelle il s’est baladé ce soir, le double MVP en titre nous a surpris en prenant un tir en suspension et à reculons à mi-distance face au panier. De quoi largement le sortir de sa zone de confort et surtout de concéder une frustrante défaite d’un petit point après avoir pourtant mené une grande partie du temps. Les débats concernant Antetokounmpo et son côté clutch vont certainement reprendre lors des prochaines heures, certains se montrant plus durs que d’autres, mais n’oublions tout de même pas quelle incroyable bête physique il peut être. Et il nous l’a encore montré cette nuit pendant près de 38 minutes sur le parquet de Phoenix avant de déjouer dans les dernières secondes.

On vient de se ré-ga-ler de ce duel entre Suns et Bucks avec un véritable match de Playoffs entre les deux équipes cette nuit. Giannis Antetokounmpo a tout donné avant de conclure sa performance XXL de façon frustrante, tout le contraire de Suns longs au démarrage mais ayant pu compter sur le duo Chris Paul/Devin Booker pour faire le travail en attaque dans les dernières minutes. On peut à nouveau respirer, et bonne journée !

stats Bucks Suns 11 février 2021

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top