Raptors

Les Raptors vont rester à Tampa toute la saison : les Dinos ont pris goût au soleil, pas étonnant quand on vient du grand nord

Dinosaures 11 février 2020

Faudra faire gaffe au choc thermique au moment de revenir à Toronto.

Source image : YouTube

Loin du grand froid auquel ils sont habituellement confrontés à cette période de l’année, les Raptors évoluent aujourd’hui sous le soleil de Tampa, à plus de 2 000 kilomètres de leur base de Toronto. Et ça va continuer comme ça pendant toute la saison 2020-21.

Quand les Raptors ont annoncé en novembre dernier qu’ils allaient débuter la saison du côté de Tampa en Floride, on se demandait si c’était pour l’intégralité de la campagne à venir ou seulement pour une partie. On a désormais la réponse. Car comme l’indique Marc Stein du New York Times, qui cite un communiqué de la franchise, les Dinos ne reviendront pas à Toronto au cours de la saison 2020-21. Les Raptors ont en effet réservé l’Amalie Arena pour la deuxième partie du calendrier, qui devrait bientôt être dévoilé, et les fans canadiens devront donc attendre l’an prochain pour revoir un match de basket chez eux, tandis que les supporters floridiens pourront eux encore savourer un peu la présence d’une franchise NBA (même si pour l’instant l’accès à la salle est fermé). Les raisons, vous les connaissez puisqu’elles sont similaires à celles qui ont poussé les Raptors vers Tampa à la base. Les restrictions à la frontière, associées aux mesures sanitaires canadiennes liées au COVID, rendent un retour à Toronto impossible pour l’instant. Dans un climat de pandémie, quand vous êtes la seule franchise à évoluer en dehors du territoire US, forcément c’est un peu plus compliqué et rester en Floride semble être la meilleure voie à suivre actuellement.

« La Floride nous a accueillis les bras ouverts et nous sommes très reconnaissants pour l’hospitalité que nous avons trouvée à Tampa et à l’Amalie Arena — nous vivons dans une ville de champions [les Buccaneers de Tampa Bay viennent de remporter le Super Bowl, ndlr.], et nous avons l’intention de porter cette tradition victorieuse pour nos nouveaux amis et nos nouveaux fans ici.

Mais nos cœurs sont à Toronto. Nous pensons souvent à nos fans, à notre famille de la Scotiabank Arena, et tous ceux qui nous manquent à la maison, et nous sommes impatients à l’idée de nous retrouver à nouveau tous ensemble. »

– Masai Ujiri, président des Raptors (via ESPN)

La transition de Toronto vers Tampa n’a pas été évidente pour les Dinos en ce début de saison. En même temps, quand vous passez du grand nord aux plages floridiennes, y’a de quoi être un peu perturbé, même si on imagine que les Raptors ont tout de suite apprécié le soleil et les palmiers. Peut-être même un peu trop, eux qui ont commencé leur campagne avec six défaites en sept matchs. Bon, en ce moment, ça va quand même bien mieux, les hommes de Nick Nurse remportant cinq matchs sur six depuis le début du mois de février. Suffisant pour retrouver le Top 5 de l’Est malgré un bilan négatif de 12-13.

Les Raptors pourront profiter du soleil floridien pendant encore quelques mois, avant de revenir probablement à Toronto la saison prochaine. Attention tout de même au choc thermique, ça risque d’être assez brutal. 

Source texte : New York Times, ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top