Los Angeles Clippers

Paul George absent encore un petit moment : PG-13 et l’infirmerie, tiens comme on se retrouve

Paul George 30 décembre 2020 pari

Absent les deux derniers matchs, Paulo ratera également les deux suivants, voire plus.

Source image : YouTube

Absent depuis plusieurs rencontres, Paul George regarde actuellement ses copains se débrouiller sans lui. Et ça va continuer comme ça encore un peu, puisque PG-13 sera absent au moins encore quelques jours. De quoi se refroidir après un début de saison canon.

Cela fait une semaine que Paulo n’a pas foulé les parquets. Son dernier match ? C’était à Cleveland mercredi dernier, quand il a réalisé un petit festival offensif avec 36 points en 34 minutes à 8/9 du parking. Depuis, George est donc à l’infirmerie à cause d’un bobo à l’orteil, qui serait actuellement bien enflé. D’après Ohm Youngmisuk d’ESPN, PG-13 restera sur la touche pendant encore deux matchs au moins, et ratera ainsi le mini road-trip de son équipe, qui va se coltiner les Bulls et les Wolves respectivement la nuit prochaine et vendredi. Bon, ça va, niveau adversaire, on a connu pire quand même, car on parle ici du 12e de l’Est et de la lanterne rouge de l’Ouest, deux équipes qui combinent un bilan victoires – défaites de 15-32. Logiquement, les Clippers devraient s’en sortir, d’autant plus que le pitbull Patrick Beverley pourrait retrouver ses potes ce soir après huit matchs d’absence à cause d’un genou douloureux. Pour en revenir à Paul George, il y a des chances qu’il se fasse réévaluer samedi, ce qui signifie qu’il pourrait éventuellement refouler les parquets dimanche contre Cleveland au Staples Center. C’est en tout cas ce qu’espèrent les Clippers car un joli petit programme attend la bande à Doc Rivers la semaine prochaine.

Les Angelinos vont en effet accueillir du beau monde lors des jours à venir. Après la réception des Cavs, Los Angeles affrontera le Heat en back-to-back. Alors certes Miami galère cette année, mais les hommes d’Erik Spoelstra sont actuellement sur une série de trois succès d’affilée donc c’est pas vraiment le bon moment pour se les coltiner. Ensuite, il y aura une double confrontation face à l’équipe la plus chaude de la NBA et accessoirement le leader de la Ligue, le Utah Jazz, qui reste juste sur 16 succès en 17 matchs, tranquille. Et puis y’aura les Nets derrière, le 21 février prochain, pour une rencontre qui promet pas mal après le choc XXL d’il y a quelques jours à Brooklyn. Voilà pour le programme. Vous comprenez donc pourquoi il vaudrait mieux que Paul George soit en forme. On vous rappelle que sans lui, les Clippers ont perdu leurs deux derniers matchs, contre Boston et Sacramento à la maison. Si l’équipe californienne possède une bonne profondeur d’effectif, on ne remplace pas un PG-13 avec un Luke Kennard comme ça, surtout vu le niveau auquel il évolue cette année. Le mec a commencé sur un rythme de MVP et sa ligne de stats 2020-21 fait plutôt flipper : 24,4 points, 6,2 rebonds, 5,5 passes décisives, 1,2 interception, et surtout des pourcentages venus de l’espace avec 50,8% de réussite au tir, 47,8% du parking et 90,5% depuis la ligne des lancers-francs. Si Paulo pourra véritablement fermer des bouches qu’une fois en Playoffs, c’est très lourd ce qu’il fait actuellement des deux côtés du terrain.

On connaît l’historique de blessures de Paul George. Laissé tranquille par son corps sur le début de saison, il est désormais de retour à l’infirmerie et y restera encore plusieurs jours. Rien de grave, mais c’est tout de même un petit coup d’arrêt pour PG et ses Clippers.  

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top