Heat

James Harden épisode 512 : le Heat en tête d’affiche pour récupérer le barbu, et le deal évoqué fait mal à la tête

daronne in the package

Kendrick Nunn, Kelly Olynyk, Andre Iguodala, Tyler Herro, et il faudra peut-être même rajouter un ou deux joueurs. Ca va vous ?

Source image : TrashTalk

Après les Nets très tôt cet automne, puis les Sixers dernièrement, c’est donc au tour du Heat de rentrer de manière – non officielle – dans la danse pour l’acquisition éventuelle de James Harden. Spéculations seulement, mais il fallait quand même en parler un minimum avant d’attaquer la pâte à crêpe du dimanche.

La bombinette a été lâchée hier dans la soirée. Rassurez-vous l’info ne vient ni de Shams Sharania, ni d’Adrian Wojnarowski ni de Jean-Marc Morandini mais plutôt d’un honnête insider floridien, assez sérieux tout de même, mais pas de raison donc de s’inquiéter pour le moment, même si la simple évocation ces jours d’un trade de James Harden nous met tous dans des états pas possibles. La dernière rumeur en date ? Un intérêt du Heat, qui se verrait potentiellement capable de proposer un package bien sexy, dans le nombre notamment, puisqu’il impliquerait essentiellement de jeunes joueurs donc pas chers. Allez, on vous balance la liste ci-dessous, et on vous récupère dans cinq minutes après votre petit vomi du matin :

Tyler Herro + Kendrick Nunn + Kelly Olynyk + Andre Iguodala……. + un ou plusieurs joueurs à choisir entre Duncan Robinson, KZ Okpala ou Precious Achiuwa.

En clair tout le roster de Spoelstra sauf les vétérans Butler, Dragic et l’intouchable Adebayo (contrat + faut pas déconner), et donc deux écoles qui s’affrontent du côté des fans du Heat :

  • Jean-Yves Fan : put my daronne also in the package, c’est mort, tu veux pas aussi des parts de la salle et une clinique de chirurgie esthétique ?????
  • Jean-Loup Fan : hum, on parle quand même de James Harden, je dis pas oui mais je dis pas non plus qu’il ne faut pas y réfléchir.

D’un côté les deux tiers de ce qui a fait le sel du Heat finaliste NBA la saison passée, mais de l’autre l’un des plus grands phénomènes offensifs de l’histoire, en plein prime même s’il fait actuellement 140 kilos. D’un côté la perte, notamment, d’un vrai prospect identifié Mayami (Tyler Herro), mais de l’autre côté un potentiel trio Butler / Harden / Adebayo qui ferait quasiment passer le Heat directement dans la catégorie des favoris au titre. Le long terme et la continuité avec des jeunes qui portent l’étiquette Heat (collectif, coeur, alchimie, hustle), de l’autre le court-terme avec un homme capable de mettre le feu à un igloo d’un simple regard. Débats internes incoming, dans les têtes et les bureaux de Pat Riley, tout en sachant que, attention, le Parrain de South Beach se fendra peut-être très vote d’une réponse sous forme de « lol, no », histoire de confirmer la tendance actuelle qui voudrait plutôt voir le Heat miser sur la continuité.

On vous laisse à vos reflexions aujourd’hui, et nous on revient très vite avec l’offre des Pelicans. Zion Williamson, Jaxson Hayes, Lonzo Ball, Stan Van Gundy, la salle B du Smoothie King Center et des parts du Parc des Oiseaux de Villars-les-Dombes. Au point où en est ça ne choquerait pas plus que ça, tout ça pour un mec qui engloutit six poulets par jour depuis un mois.

2 Commentaires

2 Comments

  1. Damon Fantasy

    20 décembre 2020 à 10 h 17 min at 10 h 17 min

    Si Miami accepte ce deal : ils tuent la poule aux oeufs d’or et je ne pense pas que Pat Riley soit Ok pour cela … tout cette hype pour un gros shooteur indéfendable grâce à son gros cul, dingue ça ! 🙂

  2. Gillou33

    20 décembre 2020 à 11 h 43 min at 11 h 43 min

    Aucun intêret pour le Heat qi a un potentiel jeun incroyable et cela serait suicidaire justee pour faire un one shot.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top