Hawks

Atlanta renverse Memphis dans une victoire trompe-l’oeil : pas sûr que le vainqueur de ce match soit celui avec le plus de certitudes

Lloyd Pierce Atlanta Hawks 20 décembre 2020

Y’a encore du boulot chez les Hawks

Source image : NBA League Pass

C’était l’affiche la plus fun de la nuit et pourtant, on a le sentiment qu’on est passé à côté de quelque chose de bien mieux. Dans un FedExForum logiquement faiblement garni, Atlanta l’emportait d’une courte tête dans un match globalement dominé par les… Grizzlies. Certes la W partira en Géorgie pour cette rencontre qui compte pour du beurre mais difficile de s’ôter de la tête l’écart entre les deux équipes lorsque Ja Morant and co. étaient sur le parquet. 

Memphis faisait partie des quelques rares équipes à autoriser une petite présence dans sa salle, et c »est donc devant un public peu nombreux et surtout dispatché que cette rencontre s’est jouée. Les quelques spectateurs ont notamment pu savourer en live la superbe entame de leurs joueurs qui ne se gênaient pas pour prendre vingt points d’avance… dès le premier quart-temps. Il fallait alors un coup de gueule de Lloyd Pierce et l’entrée des remplaçants Bogdanovic et Gallinari pour ramener les Hawks dans le match. On a finalement pu voir un jeu du chat et de la souris pendant un bon moment avec une avance de dix points qui se maintenait en faveurs des locaux. A la suite d’un nouveau coup de chaud, les Ours reprenaient presque vingt longueurs d’avance mais Atlanta ramenait à nouveau l’écart à dix unités. Moment choisi par Tyler Jenkins pour sortir ses starters et ouvrir son banc assez largement. Les Hawks, à la recherche d’une seconde victoire en quatre matchs, avaient visiblement envie d’aller la chercher, quitte à laisser les titulaires plus longtemps dans le game. Un écart qui a permis de combler l’écart et c’est finalement un duel de joueurs de banc qui a conclu cette partie, avec une qualité de jeu qui diminuait au fur et à mesure des secondes restantes.

Quels enseignements tirer pour les deux camps ? A Memphis, la philosophie de jeu de l’année passée est toujours d’actu et on va continuer à voir du 3-points à balle et du tir près du cercle, et tant pis pour le mid-range cher à DeMar DeRozan. Ja Morant est toujours aussi chaud, que ce soit dans ses passes ou dans ses dribbles, et on n’est sans doute pas près pour sa saison sophomore. Dillon Brooks en mode sniper ou encore ce bon slow Kyle Anderson ont aussi fait leur part du taf, et Grayson Allen é été tout simplement parfait. Pour Atlanta ? Pas mal d’enseignements également, le premier étant que la doublette Gallinari-Bogdanovic est sortie une nouvelle fois du banc cette nuit. Le point positif c’est qu’ils pourraient flamber un max de second unit, surtout avec le retour de Rondo. Le point négatif c’est que le cinq de départ repose trop sur la création de Trae Young et ça s’est vu dès le début de match. Les 64 points du banc sont anecdotiques mais avec Dunn, Rondo et Okongwu sur le retour, ça pourrait piquer sévère pour les futures adversaires des Hawks.

Atlanta s’offre Memphis dans une victoire qui compte pour du beurre. Sur la feuille de match c’est bien les Hawks qui prennent le dessus mais sur le contenu et les certitudes c’est bien le Tennessee qui peut souffler un grand coup avant d’entamer la saison. Ce sera dans la nuit de mercredi à jeudi, respectivement contre les Bulls et les Spurs. 

Memphis Grizzlies vs Atlanta Hawks 20 décembre 2020

Atlanta Hawks vs Memphis Grizzlies 20 décembre 2020

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top