Bucks

Affaire Sterling Brown – Milwaukee : indemnisation de 750 000 dollars pour le joueur, une victoire symbolique

Sterling Brown Black Lives Matter 27 aout 2020

Au-delà de l’indemnisation, un accord lourd de sens qui ressemble à une belle victoire.

Source image : YouTube/Milwaukee Bucks

Engagé dans une action judiciaire contre la police de Milwaukee depuis trois ans, Sterling Brown et la ville du Wisconsin sont parvenus à un accord qui doit servir d’exemple. La municipalité s’engage à verser 750 000 dollars d’indemnisation au joueur des Bucks et à agir pour éviter que d’autres violences policières ne se reproduisent.

La victoire. Tout joueur de NBA apprend à dribbler, à défendre et à mettre des paniers pour ressentir l’émotion d’une victoire, depuis son plus jeune âge. Mais dans cette Ligue qui a toujours, des premiers pas officiels de Earl Lloyd sur un parquet au boycott des matchs dans la bulle 2020, en passant par les combats de Bill Russell, été un lieu de parole et d’actions pour les grands combats sociaux, l’émotion de remporter une victoire sur le terrain est belle, mais une autre se déroulant hors des parquets l’est encore plus : celle du sentiment d’avoir servi une cause plus grande que le sport, en obtenant justice. C’est probablement ce qu’a dû ressentir Sterling Brown lorsqu’un accord a finalement été trouvé, condamnant la mairie de Milwaukee et son département de police à indemniser le joueur des Bucks à hauteur de 750 000 dollars, comme le révèle Shams Charania de The Athletic. Un accord qui met donc fin à un procès long de presque trois ans, comme on vous le racontait il y a quelques mois. En janvier 2018, Brown était arrêté avec usage excessif de la force par des policiers de la ville. Ayant tout de suite porté plainte, l’ailier des Bucks n’était pas pris au sérieux et a dû attendre la publication d’une vidéo montrant l’interpellation musclée et l’utilisation d’un taser pour appuyer ses propos. A partir de là, un combat judiciaire s’est enclenché, et Sterling aurait notamment refusé une indemnisation de 400 000 dollars de la ville l’année dernière qui était destinée à mettre fin à l’action en justice du joueur. Comme il le rappelait en juillet 2020 dans une tribune “Votre argent ne peut pas me faire taire” publiée dans The Players’ Tribune, Sterling Brown veut plus que de l’argent. Ce qu’il souhaite, c’est que les choses changent. Et cette fois-ci, il a obtenu gain de cause.

L’affaire Sterling Brown est symbolique et puissante, tant son issue est particulière. Au-delà de l’indemnisation financière classique, le joueur de 25 ans a souhaité aller encore plus loin en exigeant que les auteurs soient réellement punis et que la police de la ville prenne des mesures pour que ces faits de violence cessent. Et c’est ainsi que parallèlement au règlement financier, la ville de Milwaukee doit rédiger un communiqué dans lequel elle admet une violation de la Constitution et s’engage à incorporer des modifications pour empêcher que ces procédures musclées ne se répètent à l’avenir. Les changements doivent être mis en œuvre dans les 180 jours suivant la signature de l’accord. Brown a utilisé son histoire personnelle et sa force de conviction pour gagner une bataille et ouvrir une nouvelle voie dans une guerre qui secoue encore, malheureusement, notre société en 2020. En allant au bout de son combat et en étant également l’un des porte-parole du vestiaire des Bucks pendant le boycott d’août 2020, Sterling Brown a brillamment rappelé au monde l’importance que le sport pouvait revêtir dans les grandes luttes contemporaines.

Mission accomplie pour Sterling Brown qui est allé au bout de son combat face à la police de Milwaukee et qui met en lumière une nouvelle fois, par ses dires et ses actes, la position que peut prendre la NBA et le sport américain en s’engageant dans les grandes problématiques sociales.

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top