News NBA

Le play-in tournament pourrait faire son grand retour en 2021 : qui veut un tournoi à quatre équipes pour deux places en Playoffs ?

Blazers VS Grizzlies - Ja Morant & CJ McCollum

Se qualifier en finissant la régulière à la dixième place, ça sera peut-être possible.

Source image : YouTube

Alors que la NBA et l’union des joueurs sont toujours en désaccord concernant la date de reprise de la saison 2020-21, les deux camps discutent également d’autres sujets, dont le play-in tournament. Mis en place dans la bulle de Mickey, il pourrait revenir en 2021 avec un format élargi.

Sans aucun doute, le play-in tournament a fait partie des points positifs de la bulle d’Orlando. L’expérience a été un succès car on a eu droit à une superbe bataille pour le dernier spot en postseason dans la Conférence Ouest. Après une course à quatre équipes, les Blazers – huitièmes du classement – avaient affronté les Grizzlies et dans cette rencontre de Playoffs avant l’heure, Damian Lillard et ses copains s’étaient imposés 126-122. L’écart étant trop grand entre le huitième et le neuvième à l’Est, l’autre conférence n’a pas eu droit à ce match bonus mais la NBA a quand même vu à quel point cette nouveauté pouvait amener de l’excitation à la fin de saison. Ce n’est donc pas très surprenant de voir la Grande Ligue envisager sérieusement un retour du play-in tournament, en y ajoutant en plus deux équipes dans chaque conférence. En effet, selon ESPN, le play-in version 2021 pourrait désormais inclure les équipes positionnées de la septième à la dixième place, à l’Ouest comme à l’Est, avec donc les deux dernières places qualificatives pour les Playoffs en jeu. Voilà comment la NBA imagine les choses :

    • L’équipe #7 reçoit l’équipe #8 : le vainqueur sécurise la septième place
    • L’équipe #9 reçoit l’équipe #10 : le vainqueur rencontre le perdant du match 7 – 8, le perdant du match 9 – 10 est éliminé de la course aux Playoffs
    • La troisième rencontre, opposant donc le perdant du match 7 – 8 au gagnant du match 9 – 10, servira à déterminer le huitième de la conférence

Donc, en gros, les équipes placées #7 et #8 n’ont besoin que d’une seule victoire sur deux matchs max pour décrocher une place en Playoffs. Les équipes placées #9 et #10 doivent remporter deux rencontres de suite pour espérer se qualifier. D’après ESPN, aucune condition au niveau du classement pour la mise en place de ces matchs n’est incluse dans la proposition de la Ligue. Pour rappel, dans la bulle, il fallait que l’écart entre le huitième et le neuvième du classement ne soit pas supérieur à quatre matchs. Là visiblement, rien à cirer. Et le message qui se cache derrière cela est assez clair : la NBA veut voir ce play-in tournament à quatre équipes (huit avec les deux conférences) se dérouler chaque année, peu importe ce qu’il se passe en saison régulière ou la gueule du classement. On se dit que ça peut être assez limite comme raisonnement dans le cas où un septième de conférence possède une grosse marge sur ses poursuivants, comme c’était le cas des Mavericks en 2019-20, eux qui avaient 7,5 matchs d’avance sur le huitième et huit sur le neuvième et dixième de l’Ouest. Dominer ces équipes pendant la saison régulière pour ensuite devoir gagner sa place dans un tournoi où tout peut se passer étant donné que ça se joue sur un ou deux matchs, ça peut faire grincer des dents. Mais la NBA veut rendre la fin de saison intéressante avant les Playoffs, une période parfois creuse quand il manque de l’enjeu, et surtout générer des revenus avec ces matchs-là, en particulier vu le contexte économique actuel.

Évidemment, rien n’est validé pour l’instant. Là encore, il devrait y avoir des discussions et de potentielles modifications avant que tout ça puisse se mettre en place, mais au moins on connaît les intentions de la Ligue par rapport à ce play-in tournament destiné à rester dans le calendrier.

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top