Sixers

Woj bomb : Daryl Morey va devenir le nouveau président des Sixers, les intérieurs en sueur à Philadelphie

Daryl Morey 20/06/2020

Plus de 2 mètres ? Allez, ça dégage.

Source image : YouTube

Il avait décidé de jeter l’éponge, après 13 ans de bons et loyaux services mais aussi d’expériences en tout genre du côté de Houston. Finalement, Daryl Morey n’avait pas envie de vacances mais juste de changer d’air. Dix jours à peine après avoir rejoint le FC Chômage, c’est à Philadelphie qu’il atterrit pour prendre la tête du sportif.

C’était trop calme et on se doutait que ça n’allait pas durer. On ne tient toujours pas la date officielle de reprise de la prochaine saison NBA, ni les détails du discours d’Emmanuel Macron mais c’est quand même une nouvelle qui devrait intéresser du monde. Quasiment simultanément, Adrian Wojnarowski d’ESPN et Shams Charania de The Athletic ont affolé le petit oiseau bleu avec des rumeurs trop précises pour ne pas rapidement se vérifier en croisant des sources. Daryl Morey devrait s’engager en tant que président des opérations basket des Sixers pour les cinq prochaines années dans les jours à venir. A 48 ans, le manager aura tout le temps de se reposer plus tard et la retraite attendra encore un peu. Resté en échec à Houston après avoir réalisé de sérieux travaux depuis 2007, il se dirige donc vers un équivalent des Rockets dans la Conférence Est. Pour être plus précis, les Sixers ont une grande histoire et une jolie fanbase qui leur permet de profiter d’une belle hype quand la franchise gagne plus de 20 fois dans une saison. Ils ont même récupéré un certain Doc Rivers pour coacher ce roster talentueux. Un homme que connait bien Daryl Morey pour avoir embauché son fils mais aussi pour avoir effectué de nombreux échanges avec les Clippers lorsque Glenn était encore domicilié en Californie notamment.

On pourrait donc assister à de sérieux changements dans la cité de l’amour fraternel dans les prochaines semaines avec la Draft et l’ouverture de la Free Agency. En effet, si Elton Brand devrait conserver son poste de GM et donc assurer une certaine continuité dans l’équipe, Daryl Morey est aussi connu pour aimer le jeu rapide et les joueurs adroits derrière l’arc. En passant de l’équipe leader dans le domaine au sein de la Ligue à une franchise classée 22è au nombre de 3-points tentés la saison dernière, le recrutement d’un ou plusieurs snipers semble une évidence et c’est notamment Ben Simmons qui peut commencer à transpirer. Régulièrement moqué pour son absence de menace extérieure, il sait que son futur dirigeant est plutôt ouvert aux échanges, même lorsqu’ils concernent ses All-Stars. Listé comme le deuxième joueur le plus grand du roster derrière Joel Embiid, il aurait donc un deuxième défaut aux yeux de Morey qui s’était fait une spécialité pour virer tous les joueurs de plus de 2 mètres à Houston la saison dernière. A moins que ce dernier n’ait pour projet de ramener James Harden à l’Est pour assembler un nouveau Big Three à Philly la saison prochaine autour de Benny et du Process.

Attendons tout de même la conférence de presse de présentation pour commencer à faire des plans, mais la signature de Daryl Morey à Philadelphie pour une poignée d’années est une bonne pioche pour les Sixers qui risquent encore d’animer pas mal le marché au début de cette nouvelle décennie.

Sources texte : ESPN et The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top