Sixers

Officiel : Doc Rivers est le nouveau coach des Sixers, pas le temps de traîner à Los Angeles on prend l’avion direction Philadelphie !

Doc Rivers
Source image : TMZ

Il y a des gens qui se remettent difficilement d’une rupture, et il y a ceux qui ne mettent que quelques heures. Dans la même semaine de son éviction des Clippers, Doc Rivers n’a pas traîné et a trouvé un nouveau job : mesdames et messieurs, il y a un nouveau coach à la tête des Sixers !

On n’a pas de temps à perdre, et le grand manège des entraîneurs continue de tourner. Après de nombreux changement opérés ces dernières semaines, un triangle se retrouvait au centre de toutes les attentions ces derniers jours. Mike D’Antoni, Tyronn Lue, et Doc Rivers. Le premier, qui n’est plus en charge des Rockets, était en pole-position pour rejoindre les Sixers et mettre du rythme dans l’attaque de Philadelphie. Le second, qui était lui aussi dans la discussion pour le poste de Pennsylvannie, se demandait ce qui allait se passer à Los Angeles. Et le troisième, justement viré des Clippers, pouvait laisser sa place à Lue tout en séchant ses larmes. On savait que Doc allait retrouver du boulot, mais dans quel timing ? Et bien disons que ce fût bref, très bref. Après avoir rencontré les dirigeants des Sixers en milieu de semaine, Rivers a maté le Game 1 des Finales NBA en leur compagnie et un accord est tombé dans la foulée. C’est l’inévitable Adrian Wojnarowski, de chez ESPN, qui a envoyé sa bombinette ce jeudi aux alentours de 23h45. Les cartons à peine scotchés dans les bureaux des Clippers, Doc a donc trouvé l’adresse à laquelle envoyer tout son matos : le Wells Fargo Center, où il devra mettre en place de bien belles tactiques afin de faire passer un cap aux Sixers. Bien évidemment, on suivra de très près les dominos qui tombent dans le jeu des entraîneurs disponibles, mais avec cette annonce devenue officielle il y a de bonnes chances pour que Lue reprenne le job des Clippers ou soit dragué par les Pelicans, comme D’Antoni, eux qui recherchent un leader tactique depuis le licenciement d’Alvin Gentry.

Drôle d’association qui se met en place, aujourd’hui, entre Doc Rivers et les Sixers ! Si le potentiel est bien là, les questions existent. Deux camps se dressent déjà, au moment où l’info tombe. Il y a ceux qui, plus que jamais, veulent envoyer Elton Brand au bûcher pour ses troublantes prises de décision. Déjà en charge du recrutement des joueurs, Brand a dressé bon nombre de fans contre lui et le recrutement de Rivers ne va pas l’aider en ce sens. Il faut dire qu’en terme de timing, Doc vient de nous pondre un des plus gros choke de l’ère moderne avec l’élimination des Clippers en demi-finale des Playoffs 2020, après avoir mené 3-1 contre Denver. Fortement critiqué pour son manque de variété tactique, il faudra voir comment Rivers va se démerder avec l’effectif de Philadelphie qui a posé plus d’un problème à Brett Brown. Ceci étant dit, Doc a une réputation et une capacité de leadership d’hommes qui pourrait avoir un effet positif et immédiat en Pennsylvanie. Cibles premières, Joel Embiid et Ben Simmons, deux stars qui possèdent un talent extraordinaire mais n’ont pas encore eu de déclic. Si les capacités de domination de ces deux hommes sont indéniables, Simmons et Embiid manquent la poigne d’un homme qui a connu les batailles dans les tranchées, et Rivers peut répondre à cette question. Maintenant, on a bien vu sur ces Playoffs et par le passé qu’un titre ne se remporte pas que sur des bonnes gueulantes en plein temps-mort, il faut un vrai playbook et Doc devra se mettre vite au boulot s’il ne veut pas être aussi décevant que Brown avant lui à Philly. Le mois d’octobre démarre cependant avec une sacré nouvelle dans la cité de l’amour fraternel.

Fan ou pas fan de cette arrivée ? Doc Rivers est le nouvel entraîneur des Sixers, un nom clinquant et une sacré réputation dans un groupe qui a archi-déçu cette saison, et qui espère faire mieux dès l’année prochaine. Une chose est sûre, avant de voir ce que Doc nous réservera sur le terrain : on va sortir le popcorn avec Philly.

Source : ESPN

2 Commentaires

2 Comments

  1. KevAdams

    2 octobre 2020 à 1 h 10 min at 1 h 10 min

    L’image du Doc est épique mdrrr

  2. Alceste Poquelin

    2 octobre 2020 à 9 h 00 min at 9 h 00 min

    Curieux choix pour Philly. Cette équipe qui a tellement d’attente depuis 3-4 ans qui choisit un coach qui a plutôt tendance à se liquéfier quand y a des attentes… Ca ressemble pas vraiment au mariage parfait sur le papier.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top