Lakers

Danny Green pense que les Lakers peuvent faire le back-to-back : et l’eau ça mouille, et le feu ça brûle, et Danny loupe ses tirs ouverts

« J’ai un cet Wilt Chamberlain dans mon équipe, c’est possible qu’on ait une chance que peut-être on puisse espérer gagner, mais je ne veux pas trop m’avancer. »

Source image : NBA League Pass

Champion NBA 2019-20 avec les Lakers, l’arrière vétéran Danny Green en est persuadé : le trophée Larry O’Brien 2020-21 pourrait certainement revenir aux Pourpres et Or pour la deuxième année consécutive. Les Lakers de LeBron James et Anthony Davis favoris ? Prise de risque, quand tu nous tiens.

Trois bagues dans trois franchises différentes, et dernièrement une saison bien particulière remportée au final face à Miami, dans la bulle d’Orlando, pour offrir le 17ème titre de leur histoire aux Lakers. Il est clair que niveau émotions fortes et victoires, l’ami Danny Green s’y connaît légèrement. Mais à 33 ans, l’arrière de Los Angeles encore sous contrat la saison prochaine n’a pas prévu de s’arrêter en si bon chemin, et pense d’ailleurs que le vent n’est pas prêt de tourner. C’est en tout cas ce qu’il a déclaré dans un entretien téléphonique avec Adam Zagoria de Forbes. Peu importe que les Warriors reviennent, que le Heat soit revanchard, que les Mavericks confirment, que les Bucks apprennent la signification du mot « Playoffs » ou encore que les Clippers arrêtent de choker, pour le sniper de L.A. le titre 2020-21 pourrait revenir aux Lakers, qui seraient donc en route pour le back-to-back. Et si il en est autant persuadé, c’est parce qu’il sait que dans son équipe, il y’a deux joueurs qui se débrouillent pas trop mal avec le petit ballon orange dans les mains.

« Ça va être difficile parce que nous avons beaucoup d’agents libres. Garder tout le monde va être difficile, mais quand vous avez le noyau LeBron / AD c’est à peu près tout ce dont vous avez besoin. Vous n’avez pas besoin de grand-chose d’autre autour d’eux. »

Si LeBron James est encore sous contrat avec les Lakers, ce n’est toujours pas le cas d’Anthony Davis. Mais comme on vous en parlait il y’a quelques jours, le mono-sourcil le plus populaire du sport américain est sur le point d’opt-out et de signer un nouveau contrat avec la franchise de Los Angeles. Et comme le rappelle le bon vieux Danny, il est difficile de ne pas positionner les Lakers comme candidats sérieux à leur propre succession dès lors qu’ils alignent sur le terrain leur monstre à deux têtes. Même si Rob Pelinka va se creuser les méninges pendant l’intersaison pour savoir qui accompagnera BronBron et BrowBrow dans la conquête du 18ème titre la saison prochaine, on connaît beaucoup de GM – 29, précisément – qui aimeraient bien avoir cette base pour construire autour une équipe compétitive. Reste à voir quels résidents parmi Dwight Howard, Rajon Rondo, Markieff Morris, Jared Dudley, J.R. Smith ou encore Dion Waiters pourraient repartir pour un an de plus dans l’EHPAD le plus coté de Californie. Danny Green aurait bien besoin d’un ou deux copains pour jouer à la belote la saison prochaine, à défaut de rentrer ses tirs. Mais en tout cas, avec un Bron de 35 ans dans le corps d’un gamin de 24 et un AD qui va pas tarder à entrer dans son prime, on n’a pas forcément envie de contredire la déclaration de Danny.

Danny Green a donc déclaré qu’il se voyait bien remporter la saison prochaine sa quatrième bague de Champion NBA. Ce qui est sûr, c’est que Danny n’est pas monté dans le mauvais wagon : confortablement assis en première classe, avec une coupe de champagne, dans un train qui a de grande chance de le mener à la gare du titre. 

Source Texte : Forbes

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top