Lakers

Anthony Davis va opt-out pour signer un nouveau contrat aux Lakers : pas de surprise, le prime d’AD se déroulera bien à L.A.

On s’y attendait, mais la news ravira tout de même les fans des Lakers.

Source image : NBA League Pass

Maintenant que la saison NBA est terminée, l’actu sera dominée par les mots « contrats », « Free Agency », « signatures » et « dollars ». Et aujourd’hui, une grosse news nous vient tout droit de Los Angeles. Pas une surprise, mais une grosse news quand même. Anthony Davis va signer un nouveau contrat avec les Lakers dès l’intersaison.

Juste après avoir remporté le titre sous le maillot des Lakers, Anthony Davis est resté flou par rapport à sa situation contractuelle et son avenir. Quelques jours plus tard, on en sait beaucoup plus sur ses intentions, et elles ne surprendront personne. D’après Shams Charania de The Athletic, le monosourcil va opt-out de son contrat actuel afin d’en signer un nouveau lors de l’intersaison. Pour rappel, AD possède une player option de 28,7 millions pour la saison 2020-21, mais il compte donc faire une croix dessus. Une décision logique et attendue car il peut obtenir beaucoup plus de billets verts avec un nouveau deal, même si on pouvait se poser quelques questions à cause des potentielles conséquences de la pandémie du COVID-19 sur le salary cap. Maintenant, reste à voir quel type de contrat il va signer. Shams nous donne plusieurs possibilités : un contrat court de deux ans pour un peu plus de 68 millions de dollars avec une player option sur la seconde saison, un contrat de 106 millions sur trois ans avec également une player option sur la troisième, et enfin un contrat de quatre ans pour 146,6 millions et – devinez quoi – une player option sur la dernière année. On miserait bien sur la deux ou la trois, deux offres qui apportent plus de garanties financières à Davis (qui n’est pas forcément le joueur avec la meilleure durabilité), tout en gardant la possibilité de maximiser les dollars à l’avenir. En effet, comme le mentionne Charania, avec le 2+1, AD pourra revenir sur le marché en 2022, ce qui est important car il aura alors dix saisons NBA derrière lui. Et qui dit dix saisons dit un contrat max à 35% du salary cap. Dans les chiffres, en se basant sur les projections actuelles (cap à 125 millions en 2022), ça donne un max deal pouvant aller jusqu’à 254 millions sur cinq ans. S’il attend 2023 pour signer la prochaine prolongation, son nouveau contrat pourrait atteindre 266 millions sur la même durée, toujours sur cette base de 35% du salary cap (estimé à 131 millions en 2023).

Peu importe l’option choisie au final, Anthony Davis devrait faire partie de la famille Lakers un petit bout de temps. La mythique franchise californienne aura dans ses rangs l’un des meilleurs joueurs du monde et en plein dans son prime. Il a aujourd’hui 27 ans et ses meilleures saisons sont probablement devant lui, ce qui fait plutôt flipper pour être honnête. Voilà qui devrait permettre aux Lakers de rester sur le devant de la scène, même avec la fin de carrière de LeBron James qui approche. Bon, vu le niveau de ce dernier à 35 piges, on se demande jusqu’où le King peut aller. Il y aura probablement un moment où AD deviendra clairement le numéro 1, reste à voir si ça sera dans un, deux ou trois ans. Car même s’il paraît éternel, LeBron va forcément ressentir le poids des années un jour. Ce sera alors à Davis de prendre le costume de véritable franchise player des Lakers. Après, il n’est pas non plus impossible de voir le monosourcil partir dans quelques années pour tenter un nouveau challenge (hello les Bulls ?), surtout si James se dirige vers la sortie (pour info, son contrat avec les Lakers se termine en 2022 et il possède une player option pour 2021-22), mais AD a aujourd’hui clairement la tête à L.A., et il faudra compter sur la franchise pourpre et or dans la course au titre pour les saisons à venir.

Anthony Davis vient de remporter un titre, il voit son avenir se dérouler chez les Lakers, et il va faire en sorte de remplir son compte en banque du mieux possible. On attend désormais les termes du contrat qu’il signera durant l’intersaison.

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top