Wizards

Bradley Beal indique qu’il veut rester à Washington : Brad rappelle qu’il est un vrai mec D.C., pas d’ailleurs

« Je jure solennellement que mes intentions sont.. de rester. »

Source image : YouTube

Souvent imaginé malgré lui dans un paquet de franchises NBA, Bradley Beal a récemment parlé de son avenir chez les Wizards. Et apparemment, il ne le voit pas ailleurs qu’à Washington. 

Depuis de nombreux mois, le nom de Bradley Beal revient souvent dans les rumeurs. S’il fallait suivre les fameux transferts imaginaires que s’amusent à faire tous les fans de basket sous leur douche, avec des arguments plus loufoques les uns que les autres, le pauvre Bradley aurait déjà signé du côté de Los Angeles, Golden State, Milwaukee, Brooklyn, Miami, ou même Châteauroux. Même tonton Snoop Dogg s’en est mêlé, en affirmant que Beal allait rejoindre les Lakers juste parce qu’il avait acheté une maison dans la Cité des Anges. Mais s’il y a bien une chose que l’on attendait, c’est une réponse de l’intéressé sur le sujet. C’est désormais chose faite : invité dans le podcast On The Road with Buck & Phil, l’arrière des Wizards a été clair sur son avenir. Blue Magic souhaite rester à Washington, et la loyauté fait partie des qualités qu’il veut mettre en avant. En témoigne sa réponse quand on lui a demandé ce que signifierait pour lui le fait de rester dans la même franchise toute sa carrière.

« Ça signifierait tout pour moi. Je suis un gars fidèle. Je veux être ici. Je suis ici. J’ai signé mon extension. Et cela signifierait tout pour moi. Être en mesure de faire toute sa carrière dans une seule franchise ? Vous savez, vous ne voyez pas beaucoup cela aujourd’hui. »

Ayant prolongé son contrat il y a un an jusqu’en 2023 (mais avec une player option pour 2022-23), le Big Panda est donc dans son esprit un habitant de la capitale américaine et compte bien le rester. La possibilité de créer une superteam dans une autre franchise ne semble pas intéresser BB, qui se voit bien tenter de gagner quelque chose avec les Wiz, d’autant plus que son meneur John Wall va revenir la saison prochaine. Mais malgré le retour d’un des backcourts les plus kiffants à regarder en NBA, on ne va pas se mentir : il faudrait un joli coup de baguette magique de la part des Sorciers et surtout des renforts de poids pour espérer viser le titre, ou ne serait-ce que le dernier carré de la Conférence Est. Mais Real Deal Beal en est persuadé, les Wizards peuvent attirer du monde, et peuvent retrouver le chemin de la victoire. Reste à savoir si on sera en mesure de les voir faire enfin une saison complète sans gros bobos, ou si les lits de l’infirmerie de D.C. sont à ce point confortables que certains voudront à nouveau y retourner.

« Je veux gagner, et on doit gagner. Je sais qu’on peut gagner. Je sais que c’est un endroit où on peut gagner et où on peut attirer des joueurs pour gagner. Mais il faut le prouver sur le parquet. »

L’arrière a été clair sur son avenir, en affirmant qu’il était bien un joueur de Washington. Désolé pour les Lakers qui rêvaient du Big Three avec Anthony Davis et LeBron James, mais Bradley Potter se sent manifestement bien à l’école des sorciers. 

Source Texte : Podcast « On The Road with Buck & Phil »

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top