Mavericks

Il faudra compter sur les Mavs dans la course à Giannis Antetokounmpo : un Big Three avec Luka et KP, qui veut ?

giannis antetokounmpo 02.09.20

Vous imaginez un peu ?

Source image : YouTube

Potentiellement agent libre en 2021, Giannis Antetokounmpo devrait alimenter les rumeurs dans les mois à venir. Et parmi les candidats qui pourraient bien se positionner sur le dossier, il y aurait les Mavericks de Luka Doncic et Kristaps Porzingis. Attention aux Texans.

C’est Brian Windhorst qui a balancé cette mini-bombe sur l’émission The Jump. Rien d’officiel, rien de brûlant, mais comme on parle du double MVP en titre ainsi que du Défenseur de l’Année, on écoute et on prend note. D’après le journaliste d’ESPN, il faudra vraiment compter sur les Mavericks dans la course à Giannis Antetokounmpo, qui va rentrer la saison prochaine dans la dernière année de son contrat. La franchise de Mark Cuban ne sera évidemment pas toute seule sur le coup (Golden State, Toronto et Miami seront notamment à surveiller) mais visiblement, y’a moyen que les Mavs jouent un rôle important dans la Free Agency 2021. Reste à voir si le Freak sera bien agent libre à ce moment-là car on rappelle juste qu’il aura une supermax extension sur la table durant l’intersaison, lui qui a d’ores et déjà annoncé qu’il n’allait pas demander de transfert au cours de cette dernière. Avec les échecs successifs des Bucks en Playoffs, on imagine tout de même que Giannis voudra garder ses options ouvertes dans un an, c’est en tout cas ce qu’espèrent les Mavericks et toutes les autres franchises de la NBA en dehors de Milwaukee, qui semble cependant le favori pour conserver Antetokounmpo au vu de ses dernières déclas. Pour préparer le terrain, Dallas ne devrait pas faire de folies lors de la Free Agency 2020 d’après Windhorst. L’objectif, c’est d’avoir la marge salariale dans un an pour signer Giannis. En 2021, Luka Doncic sera toujours dans son rookie deal et le contrat de Tim Hardaway Jr. va sauter, même si ce dernier pourrait déjà partir lors de la prochaine intersaison (il possède une player option à 18,9 millions de dollars en 2020-21).

Même si on est encore loin d’un tel scénario, un potentiel Big Three avec Giannis, Luka Doncic et Kristaps Porzingis pourrait donc voir le jour dans un an. Autant dire que ça fait flipper rien qu’en l’écrivant. Le double MVP en titre, associé au prodige slovène et un intérieur calibre All-Star, vous imaginez un peu le délire ? Les Mavericks deviendraient évidemment tout de suite un candidat très très sérieux au titre NBA, eux qui ont retrouvé les Playoffs plus vite que prévu cette année sous l’impulsion de Luka. Une telle association, à la sauce européenne en plus et avec Rick Carlisle sur le banc, permettrait à Dallas de dominer sur la durée car on rappelle qu’aucun des trois gugus n’a encore 26 piges aujourd’hui. Alors certes, on peut avoir quelques inquiétudes autour de la durabilité de Porzingis, mais avec un duo Doncic – Giannis à côté, la concurrence pourrait prendre très cher. Maintenant, tout dépendra de la volonté d’Antetokounmpo. Voudra-t-il rester fidèle à Milwaukee et écrire son histoire avec sa franchise de cœur ? Ou sera-t-il prêt à entamer un nouveau chapitre de sa carrière pour maximiser ses chances de titre ? L’avenir répondra à ces questions et la saison prochaine pourrait jouer un grand rôle dans la décision du Freak. Dans un scénario (probable) où Giannis ne signe pas sa très grosse prolongation de contrat durant l’intersaison 2020, la pression sera clairement présente dans le camp des Bucks. Ils vont devoir montrer qu’ils peuvent entourer leur MVP de la bonne manière afin de l’aider à surmonter ses limites actuelles, tout ça dans l’objectif de remporter la Conférence Est et jouer véritablement le titre. Si c’est le cas, la franchise du Wisconsin aura sans doute de bonnes chances de garder son joyau. Mais en cas de nouvel échec…

Vous êtes prévenus. Les Mavericks seront sur le dossier Giannis Antetokounmpo en 2021, et ils ne seront pas là pour faire de la figuration. En même temps, ils auront de sacrés arguments à faire valoir. Et si le prochain Big Three de la mort était déjà en route ? 

Source texte : ESPN / The Jump

1 Comment

1 Comment

  1. LeVerbe

    14 octobre 2020 à 17 h 43 min at 17 h 43 min

    un article pour faire mousser les fans mais on sait tous comment ça va se finir… ces faux buzz, on parlerait de Neymar, ça serait pareil

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top