Bucks

Giannis Antetokounmpo s’imagine rester encore 15 ans à Milwaukee : la claque contre le Heat n’a pas affecté la fidélité du MVP

Giannis Antetokoumpo

Le Grec pose quand même ses conditions.

Source image : Youtube

Fraîchement désigné MVP pour la deuxième fois de sa carrière, Giannis Antetokounmpo s’est confié sur son avenir et sa volonté de s’inscrire sur le long terme à Milwaukee… tant que la franchise met tout en place pour jouer le titre. De quoi rassurer les fans, tout en mettant un nouveau coup de pression au front office des Bucks.

Eliminé en cinq matchs par le Heat, c’est depuis Athènes que le patron des Bucks a accepté son nouveau trophée de MVP. Troisième joueur à réaliser le doublé MVP-DPOY la même saison, Giannis a éclairci un peu plus les doutes qui pouvaient subsister autour de son futur à Milwaukee. Renvoyé en Grèce en première classe par Jimmy Butler et compagnie, l’ailier a maintenant quelques semaines devant lui pour réfléchir à son avenir proche : signer une extension avec les Bucks dès cet automne ou bien devenir l’agent libre le plus convoité de la Ligue en 2021. Après une nouvelle saison régulière monstrueuse (29,5 points, 13,6 rebonds, 5,6 passes à 55,3% au tir), le go-to-guy des Daims a échoué en demi-finale de Conférence, loin des objectifs fixés en début d’exercice. Arrivé jusqu’en Finales de Conférence en 2019, c’est même la première fois que le Grec recule d’une marche depuis son arrivée dans le Wisconsin. Il n’en fallait pas plus pour que les réseaux sociaux prennent feu et que les rumeurs sur l’avenir du MVP reviennent sur le tapis. Invité par NBA TV pour recevoir son trophée, Giannis Antetokounmpo a rassuré les fans des Bucks : il est prêt à rester quinze ans dans le Wisconsin, tant que le front office continue de jouer le jeu pour l’aider à gagner un titre.

« Tant que tout le monde se bat pour le même objectif qui est de remporter le titre, je ne vois pas pourquoi je ne resterais pas à Milwaukee pour les 15 prochaines années. […] Si vous n’avez pas tout gagné, il faut devenir meilleur. Et si vous avez tout gagné, il faut être meilleur pour le refaire. Pour l’instant, notre équipe doit progresser. Je pense qu’on a beaucoup de talent et tant qu’on progressera individuellement et collectivement, on sera en bonne position. »

Que la Bucks Nation se rassure, le Grec n’a donc aucune envie d’ailleurs et envisage même de rester à Brew City toute sa carrière et rien que ça, c’est une sacrée preuve de fidélité. Par la même occasion, le MVP envoie un message fort à ses dirigeants : il est prêt à créer une dynastie à Milwaukee, mais pas à n’importe quel prix. On imagine que le front office des Bucks n’a pas été surpris par la décla puisque Giannis s’est entretenu avec le co-propriétaire des Bucks Marc Lasry la semaine dernière. On sait que ça a beaucoup discuté du futur de l’équipe et que Lasry s’est même engagé à payer la luxury tax s’il le faut. Interrogé à propos du meeting, le Grec semble satisfait des réponses apportées et de l’engagement de sa franchise.

« Je suis heureux de ce que l’on s’est dit à propos de notre progression et de notre futur. Pour le moment, nous sommes sur la même longueur d’onde et c’est encourageant. Mais j’ai été encouragé toute ma carrière à Milwaukee. Je sais qu’on a progressé tous les ans et je sais qu’ici il y a des gens géniaux qui ont la même vision que moi pour chaque saison : bien jouer, progresser et tout gagner. »

Tout semble au beau fixe donc et l’histoire d’amour peut continuer à Milwaukee, même si on imagine que Giannis attend des actes après les paroles. Le supporting cast des Bucks n’est plus tout jeune et aurait bien besoin d’un coup de neuf après l’échec face au Heat. Certains joueurs pourraient être amenés à faire leurs valises (coucou Eric Bledsoe ?) et il faut s’attendre à du mouvement cet automne. La pression est en tout cas du côté du front office des Bucks pour améliorer le roster et repartir à la conquête du trophée Larry O’Brien la saison prochaine, sous peine de frustrer le double MVP. Car attention, on a déjà vu ce genre de déclaration d’amour par le passé et ça ne s’est pas toujours très bien fini…

Tant que tout le monde joue le jeu du côté de Milwaukee, Giannis semble prêt à s’investir sur le long terme avec les Bucks. De quoi redonner le sourire aux supporters des Daims après l’échec de ces Playoffs 2020.

Source texte : NBA TV via ESPN

1 Comment

1 Comment

  1. Alceste Poquelin

    19 septembre 2020 à 12 h 47 min at 12 h 47 min

    3 mois avant de demander son trade, Davis aussi se voyait rester toute sa vie dans « sa » franchise…

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top