Lakers

LeBron James pas content du résultat des votes pour le MVP : tous aux abris, le King est énervé

LeBron James 6 octobre 2020

Pas vraiment une bonne nouvelle pour la concu ça…

Source image : NBA League Pass

Quelques heures avant le Game 1 entre les Lakers et les Nuggets, les résultats concernant le MVP 2020 sont tombés. Et sans grande surprise, c’est Giannis Antetokounmpo qui a raflé la mise devant LeBron James. Un résultat plutôt logique vu la campagne monstrueuse du Freak, mais le King n’a pas vraiment apprécié le résultat des votes.

Avec 962 points au total, Giannis Antetokounmpo a donc terminé en tête du classement final, réalisant ainsi le back-to-back tout en devenant seulement le troisième joueur de l’histoire à combiner le titre de MVP et de Défenseur de l’Année la même saison. Toujours aussi impressionnant individuellement et évoluant au sein de la meilleure équipe en saison régulière, le Freak n’a clairement pas volé son trophée qui – on le rappelle pour ceux qui ont la mémoire sélective – compte pour la saison régulière pré-bulle. Son dauphin LeBron James ne remet pas en question la formidable campagne du Grec, mais il a quand même poussé un petit coup de gueule par rapport au résultat des votes. Après une saison où il a aidé les Lakers à retrouver le sommet de la terrible Conférence Ouest en terminant notamment meilleur passeur de la NBA (25,3 points, 7,8 rebonds, 10,2 passes décisives de moyenne), tout ça à 35 balais, le King s’attendait à recevoir plus de considération. 101 votes au total, seulement 16 pour la première place, 84 pour la seconde et un pour la troisième, voilà qui n’a pas plu à Bronbron (via NBA.com).

« Cela m’a énervé, parce que sur un total de 101 votes, je n’ai eu que 16 votes pour la première place. C’est surtout ça qui m’a énervé. Je ne dis pas que le gagnant ne méritait pas le MVP, mais ça m’a énervé. […]

Les critères ont changé depuis que je suis arrivé dans la Ligue. Ils ont beaucoup changé. Parfois, c’est le meilleur joueur de la meilleure équipe. Parfois, c’est le gars avec la meilleure saison statistique. Cela a changé au cours de ma carrière. Je veux dire, vous ne savez pas vraiment. Mais Giannis a réalisé une superbe saison, ça c’est sûr. »

Pour la quatrième fois depuis son arrivée en NBA en 2003, LeBron James a terminé deuxième du classement et reste donc bloqué à quatre MVP de saison régulière en carrière. Question de critères ? Ça semble être l’argument du King. On peut comprendre sa frustration vu le faible nombre de votes pour la première place par rapport à ce qu’il a réalisé cette année mais en même temps, Giannis en 1 avec LeBron en 2, on a envie de dire que c’est plutôt logique comme classement. Car même si le Freak regarde aujourd’hui les Playoffs à la TV après le gros fail des Bucks contre Miami, il coche véritablement toutes les cases d’un MVP. Domination individuelle (offensive comme défensive), bilan collectif exceptionnel, clairement le leader de son équipe (LeBron possédait Anthony Davis à ses côtés, ne l’oublions pas), difficile de passer à côté, peu importe les critères ou la narrative, autre aspect mis en avant par le camp Lakers pour tenter d’expliquer les résultats. En tout cas, cette frustration n’empêchera pas LeBron de dormir.

« Ne vous méprenez pas. Je vais bien, très bien. On mène 1-0 en Finale de Conférence Ouest. Donc tout va bien. J’étais énervé quand j’ai vu les résultats mais je vais très bien maintenant. Je vais rejoindre ma chambre, boire un peu de vin et bien dormir. »

On souhaite bonne chance aux Nuggets hein. La meilleure réponse que peut apporter LeBron désormais, c’est de remporter le titre NBA et ainsi reprendre sa place sur le trône. Les Lakers sont bien partis suite à leur victoire tranquille contre Denver la nuit dernière, et ils peuvent aujourd’hui être considérés comme les favoris du dernier carré, composé également de Miami et Boston à l’Est.

On peut compter sur LeBron pour utiliser ces résultats comme source de motivation pour le reste des Playoffs. Et ça, ce n’est pas vraiment une bonne nouvelle pour la concurrence…

Source texte : NBA.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top